Home » Changer & agir » Éloge de la simplicité volontaire
15
Jan

Éloge de la simplicité volontaire

J’ai découvert ce livre un peu par hasard en 2010, alors que je cherchais de la lecture dans les rayons de la FNAC. J’ai été agréablement surprise par la belle plume et les réflexions philosophiques d’une grande justesse de l’auteur Hervé René Martin. J’ai eu beaucoup de plaisir à le lire et à le relire. C’est un roman que l’on garde longtemps à l’esprit, un roman qui nous apaise.

L’auteur nous livre, à travers ce récit, son installation dans la vallée de l’Aude, où il a décidé de vivre durablement dans une maison écologique, construite par lui-même. On suit toute l’évolution de cette construction écologique (une maison en paille, terre et bois), ses expérimentations (chauffage), les difficultés rencontrées durant cet édification mais aussi la volonté de l’auteur de vivre dans une plus grande simplicité. Car cette maison est pour lui l’occasion de vivre dans un espace plus restreint, avec moins d’objets, et surtout d’être proche de la nature.

C’est un bel éloge à la simplicité volontaire, Hervé René Martin nous invite à nous entourer des objets dont nous avons vraiment besoin, donc à vivre avec moins. Les références économiques, scientifiques et littéraires sont nombreuses à  illustrer ce récit, l’écrivain abordant des sujets divers et variés (économie, bien être, écologie personnelle, travail, agriculture, etc.)

Quelques paragraphes tirés de ce livre que je souhaitais partager avec vous :

« Si un jeune consomme plus qu’une personne âgée ce n’est pas qu’il a l’utilité de plus d’objets (au contraire sa vigueur physique devrait l’en rendre moins dépendant) mais que la possession d’objets est le seul gage de son existence« .

« Je suis animé de cette conviction qu’il n’existe nulle part, dans le temps ou l’espace, « un autre monde possible ». Il existe simplement, pour chacun de nous, « une autre vie possible ». Une vie extrêmement nécessaire. Le chemin qui nous y conduit nous impose de renoncer tout autant à notre paresse (mentale, affective, physique) qu’au monde des artifices. »

Bref, je ne peux que vous encourager à lire « Eloge de la simplicité volontaire« , même si vous n’avez pas de construction écologique en vue !

Submit a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

cheap Jerseys wholesale nfl jerseys wholesale nfl jerseys cheap oakleys cheap jerseys Cheap Jerseys fake oakleys fake ray ban sunglasses cheap gucci replica cheap oakleys cheap ray ban sunglasses fake oakleys replica oakleys fake cheap ray bans fake oakleys cheap gucci replica fake cheap ray ban sunglasses wholesale jerseys shop cheap fake watch sale replica oakleys replica gucci red bottom shoes cheap jerseys cheap oakleys fake oakleys cheap replica oakleys cheap replica oakleys fake oakleys replica oakleys cheap oakleys wholesale cheap oakleys outlet