Home » Changer & agir » Couches lavables Vs couches jetables
03
Avr

Couches lavables Vs couches jetables

Des milions de couches finiraient dans nos poubelles chaque jour en France. Un chiffre qui fait froid dans le dos ! Surtout qu’actuellement, il n’existe pas encore (à ma connaissance) de solutions de recyclage de couches sur tout l’hexagone. Rappelons qu’une couche jetable, c’est du pétrole, de l’eau, des arbres. Bref, c’est polluant et énergivore.

Quand on devient parent et quand on sait qu’un budget de couches avoisine les 1.500 € pour deux ans et demi, on se pose forcément un jour la question. Devons-nous revenir aux couches lavables ou faire un stock de couches jetables ? Lessives ou poubelles ?

couches_lavables_bebe

Quand j’étais enceinte de Dodo, j’ai acheté une dizaine de couches lavables sur le salon Marjolaine. J’ai discuté longuement avec une des fondatrices de l’entreprise bretonne Doujan, qui fabrique des couches lavables pour bébés. J’y ai appris beaucoup de choses (comment les mettre, les laver, les économies que j’allais réaliser, les bienfaits pour mon bébé, etc.). C’est un investissement au départ certes, mais c’est amorti par la suite. Par contre, une fois que j’ai commencé à les utiliser, j’ai trouvé quelques contraintes :

  1. Les couches sont longues à sécher (quand on n’utilise pas de sèche-linge comme moi, donc qu’on fait tout sécher à l’air libre l’hiver dans une pièce qui n’est jamais chauffée à plus de 18 degrés).
  2. Il faut attendre d’avoir beaucoup de couches sales avant de pouvoir remplir une machine pour les laver (parce que je ne me vois pas laver les couches sales de mes fils avec mes chemisiers blancs ou les jeans de Fred).
  3. Les crèches ou nounous n’acceptent pas forcément les couches lavables.
  4. Les fesses de bébé sont souvent irritées (ben oui, j’ai beau les changer souvent, mon fils a les fesses rouges, surtout quand je lui mets des couches lavables la nuit).
  5. Les couches lavables sont plus grosses que les couches jetables, il est parfois difficile d’enfiler un pantalon pour bébé parce que ce dernier est trop serré à la taille et que ça ne passe pas (un peu comme pour nous, lorsqu’il s’agit de rentrer dans notre jeans slim après les agapes de noël).

Couches_bio

Conclusion, on produit moins de déchets, mais côté dépenses en eau et énergie, on fait forcément plus de lessives. Et ça devient très compliqué dès qu’on se déplace plus de deux jours (il faut prévoir plein de couches, on ne peut pas forcément les laver sur place, il faut les changer souvent, etc.). Bref, j’ai trouvé ça parfois galère, voir dans certains cas impossible d’utilisation, alors j’ai trouvé la bonne solution : Alterner couches lavables et couches jetables.

Selon ce qu’on fait, si les enfants sont à la maison ou à la crèche, etc. Par exemple, les couches lavables sont parfaites  pour apprendre la propreté à un enfant, si nous restons à la maison pendant plusieurs heures (et bientôt dans le jardin).

Concernant les couches jetables, il vaut mieux privilégier les couches bio (qui n’utilisent pas de produits toxiques dans leur composition et qui sont biodégradables). Personnellement j’ai testé les marques Moltex et Naty by Nature Babycare et j’en suis très satisfaite. Je les commande sur le net et je me fais livrer à la maison 4 ou 5 paquets d’un coup.

En tout cas, quand Dodo a arrêté de mettre des couches, nous étions très heureux Fred et moi de voir nos poubelles s’alléger, on dit d’ailleurs que les couches jetables représentent 40% des déchets ménagers d’un foyer ayant un enfant entre 0 et 2 ans. J’ose à peine imaginer ce que ça fait en terme de déchets (et budget) quand on élève des triplés…

4 Responses to "Couches lavables Vs couches jetables"

Add Comment
  1. Rebolledo

    7 octobre 2013 at 9 h 31 min

    Il y a une autre possibilité qui peut paraître extrême mais qui quand on y réfléchit est finalement très naturelle et bonne pour la planète et pour l’enfant , l’hygiène naturelle infantile c’est à dire se passer de couches. .. Pas le temps de développer i i mais il y a plein d’ouvrages sur la question. Chez nous, nous avons alterné sans couches et couches lavables.

    Répondre
    • Marie-France

      7 octobre 2013 at 19 h 56 min

      En effet, j’ai entendu parler de cette méthode, ça demande une très grande attention, ce qui n’est pas évident quand on a deux enfants ou plus… Et ce qui n’est pas facile à mettre en place quand votre enfant est gardé en crèche ou chez une nounou. Personnellement, ce n’est pas compatible avec notre mode de vie… Mais c’est vrai que c’est l’option la plus écologique !

      Répondre
  2. tidoo

    24 février 2014 at 15 h 11 min

    Selon ce qu’on fait, si les enfants sont à la maison ou à la crèche, etc. Par exemple, les couches lavables sont parfaites pour apprendre la propreté à un enfant, si nous restons à la maison pendant plusieurs heures (et bientôt dans le jardin).

    Répondre
  3. Louise

    14 septembre 2015 at 17 h 24 min

    J’ai lu il y a quelques temps que les couches devenaient tellement high-tech que les enfants étaient propres plus tard, car ils étaient confortables dans leurs couches !
    Merci pour cet article

    Répondre

Submit a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

cheap Jerseys wholesale nfl jerseys wholesale nfl jerseys cheap oakleys cheap jerseys Cheap Jerseys fake oakleys fake ray ban sunglasses cheap gucci replica cheap oakleys cheap ray ban sunglasses fake oakleys replica oakleys fake cheap ray bans fake oakleys cheap gucci replica fake cheap ray ban sunglasses wholesale jerseys shop cheap fake watch sale replica oakleys replica gucci red bottom shoes cheap jerseys cheap oakleys fake oakleys cheap replica oakleys cheap replica oakleys fake oakleys replica oakleys cheap oakleys wholesale cheap oakleys outlet