Home » Changer & agir » Ma mini formation au compostage
29
Août

Ma mini formation au compostage

Pendant que j’ai délaissé mon clavier d’ordinateur, j’ai eu l’occasion d’accueillir quelques heures dans notre jardin Claire Mallard-Mekki, qui est maître-composteur en Bourgogne. Elle nous a formés, Fred et moi, au compostage. La société qui l’emploie fait partie du Réseau Compost Citoyen.

Nous avons un lombricomposteur d’appartement depuis quelques années qui fonctionne bien et que nous utilisons encore, mais maintenant que nous avons des toilettes sèches et de nombreux arbres et végétaux dans le jardin, nous souhaitions en apprendre un peu plus sur la façon de composter nos différents déchets (alimentaires, déchets verts, etc.). Voilà ce que j’ai retenu de cette mini formation :

Le compostage, qu’est ce que c’est ?

C’est un procédé biologique de conversion et de valorisation des matières organiques. En gros, plutôt que de jeter dans nos poubelles le gazon fraîchement coupé, les restes de gratin dauphinois ou les feuilles mortes, on les composte afin de les transformer en un fertilisant pour son potager ou pour ses plantes vertes. Le compost permet de nourrir le sol, donc de l’enrichir (en humus et amendement organique).

Quels types de déchets peut-on composter ?

Les déchets verts : C’est à dire les épluchures de fruits, de légumes (qu’on appelle aussi les biodéchets alimentaire ou déchets de ménage) ainsi que les tontes de gazon. Ces matiéres molle et humides sont riches en azote.

Les déchets bruns : Paille, taille de haie, feuilles des arbres ramassées en automne (feuilles mortes donc), petites branches vertes et humides. Mais aussi marc de café, coquilles d’oeuf, sachet de thé, carton ou essuie-tout + serviettes en papier (cellulose). Ces matières sèches et brunes sont riches en carbone.

On évite d’y mettre les branches ou aiguilles de conifères, trop acides, elles risqueraient de stopper le processus de décomposition. Ainsi que les cheveux, poils de chien ou chat et plantes aromatiques.

Comment faire un bon compost ?

Idéalement, il faut avoir un mélange homogène des déchets bruns et des déchets verts et brasser souvent ce compost dans les premiers mois (le compost aime l’humidité et l’air).

Dans quoi faire un compost ?

Dans un tas au fond du jardin, dans un bac en plastique, en bois ou construit avec de vieilles palettes. L’important est de penser à bien l’aérer (on le mélange régulièrement avec une pioche par exemple, tous les 15 jours pendant 3 mois). Le compost aime le chaud, les bactéries ont besoin de chaleur pour se développer. Donc pendant l’hiver, bien isoler le compost du froid (avec de la paille par exemple). Il faut cependant que le bac à compost soit protégé du vent et du soleil.

Combien de temps faut-il pour transformer les déchets verts et bruns en amendement organique ?

Plus les déchets seront petits et broyés, plus rapide sera le compost. On le laisse généralement 3 mois dans le bac de compostage (ou composteur) en l’aérant bien. Puis on sort ce compost mature, on le retourne un peu pour faire rentrer de l’air et on n’y touche plus pendant 3 mois. Donc on récapitule : 3 mois + 3 mois = 6 mois, c’est la durée nécessaire pour que le compost soit prêt à l’emploi !

Et que faire des déchets naturels des toilettes sèches ?

On fait un compost à part, et on le laisse 2 ans avant de l’utiliser pour les plantes d’ornement.

Si vous êtes comme nous débutant en l’art du compostage, j’espére que cet article vous aura été utile ! Que vous habitiez dans un petit appartement, dans un grand immeuble ou dans une maison individuelle, vous pouvez vous aussi faire du compost chez vous ! Cela vous permettra de réduire vos poubelles et de produire du fertilisant naturel pour vos plantes vertes ou pour votre jardin potager.

Claire_maitre_composteur

Rq : Claire Mallard-Mekki est maître-composteur, consultante en prévention des bio-déchets. Elle intervient avec Christophe Boudet dans toute la Bourgogne. Si vous souhaitez la contacter, que ce soit pour un diagnostic personnel ou collectif (quartier, cantine collective, immeuble), vous trouverez toutes les coordonnées de cette société sur le site www.Formacompost.fr

3 Responses to "Ma mini formation au compostage"

Add Comment
  1. agnes

    29 août 2013 at 18 h 36 min

    très intéressant! j’habite en immeuble (j’espère changer un jour ;)) donc les toilettes sèches c’est pas possible mais le reste sûrement!

    Répondre
    • Marie-France

      29 août 2013 at 19 h 30 min

      En effet, le compost collectif au pied des immeubles c’est super, ça marche bien et ce n’est pas trop compliqué a mettre en place !

      Répondre
  2. Pingback: DIY : Les carrés de potager

Submit a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

cheap Jerseys wholesale nfl jerseys wholesale nfl jerseys cheap oakleys cheap jerseys Cheap Jerseys fake oakleys fake ray ban sunglasses cheap gucci replica cheap oakleys cheap ray ban sunglasses fake oakleys replica oakleys fake cheap ray bans fake oakleys cheap gucci replica fake cheap ray ban sunglasses wholesale jerseys shop cheap fake watch sale replica oakleys replica gucci red bottom shoes cheap jerseys cheap oakleys fake oakleys cheap replica oakleys cheap replica oakleys fake oakleys replica oakleys cheap oakleys wholesale cheap oakleys outlet