Home » Changer & agir » Masser son bébé grâce à la méthode de l’IAIM
25
Sep

Masser son bébé grâce à la méthode de l’IAIM

Masser son bébé a de nombreux avantages, cela permet de renforcer les liens parents / bébé, de stimuler bébé, mais aussi de favoriser son sommeil, de le sécuriser, de le relaxer ou encore de calmer certaines douleurs digestives. De même, n’oublions pas que le massage procure du bien-être aux bébés comme aux parents. Car c’est si doux de masser un bébé… et c’est tellement agréable de le voir sourire ou gazouiller quand on effleure sa peau !

Massage_bebe_2

J’ai eu la chance dernièrement de pouvoir être initiée au massage bébé via une instructrice certifiée de l’IAIM (association internationale en massage pour bébé). C’est une expérience que je vous recommande vivement, d’une part parce qu’une fois les gestes maitrisés, vous pouvez les reproduire chez vous en respectant les rythmes de votre bébé, mais aussi parce que ces cours sont bien souvent collectifs, donc cela vous permet de rencontrer d’autres parents.

Le déroulement :

Idéalement, votre bébé est tout nu devant vous (ou juste en couche), l’instructrice montre les mouvements sur son poupon, c’est à vous (maman ou papa) de reproduire les gestes sur votre bébé.

La séance commence par un petit moment de relaxation, on laisse son esprit s’aventurer sur une plage déserte ou dans une forêt pour se détendre, puis on met de l’huile sur nos mains en demandant la permission à notre bébé de le masser, puis on promène nos deux mains sur le corps du bébé : on part de la tête jusqu’à ses pieds, on entoure l’enfant en quelque sorte. Cela s’appelle l’intégration et permet au bébé de se sentir en sécurité.

Massage_bebe_3

Le massage commence par une des jambes, on masse la jambe, le pied, la voûte plantaire, et on passe à l’autre jambe. Puis on masse le ventre, en relevant un peu les jambes du bébé pour relaxer ses abdominaux, et l’on poursuit avec ses bras, ses mains, son visage. On finit par un massage du dos du bébé.

Le massage inclut des gestes issus des massages indiens (shantala) ou suédois.

On commence généralement les massages sur des bébés bien éveillés âgés de plus de 2 mois, quand ils commencent à moins dormir dans la journée. Mais si pendant le cours votre bébé est fatigué, en a marre, a besoin de câlins, vous êtes bien entendu libre de faire le massage à votre rythme et d’arrêter quand vous le souhaitez. C’est d’ailleurs rare qu’un bébé puisse se faire masser pendant une heure entière…

A la fin du cours, on rhabille bébé… Je peux vous dire qu’après un massage de 10-15 minutes, mon bébé dort a point fermé, pendant de longues heures, je vois vraiment qu’il est relaxé 🙂

Depuis ces cours, je masse souvent ma fille mais jamais tout d’un bloc ; après le bain par exemple, je ne masse que les jambes, le matin les bras. C’est plus adapté à ma fille et à ses rythmes d’éveil, mais cela dépend de votre bébé ! Bref, je suis conquise par cette méthode de massage, d’autant qu’elle peut s’adapter aux enfants plus grands.

C’est un RDV entre ma fille et moi, un moment de douceur et de partage en dehors de l’allaitement et des câlins.

Massage_Bebe_4

PS : Les cours de massage pour bébé impliquent des coûts pour rénumérer l’instructeur. Si cela pose problème pour vous, sachez que les instructeurs, pour valider leur diplôme, doivent accompagner 5 parents / bébés auparavant, et ce gratuitement ! Renseignez-vous auprès de l’Association Française de Massage pour Bébé.

Et vous, aimez-vous masser votre bébé ou vos enfants ?

7 Responses to "Masser son bébé grâce à la méthode de l’IAIM"

Add Comment
  1. Nath

    25 septembre 2015 at 14 h 43 min

    C’est une belle expérience de masser bébé.
    Cela fait partie intégrante de bons nombres de cultures (inde notamment).

    J’ai massé ma fille pendant quelques mois , de ses 2 mois à 10 mois environ.
    Après, elle n’était plus vraiment réceptive (l’instructrice nous en avait parlé, certains enfants n’apprécient plus autant le massage lorsqu’ils sont plus mobiles) .
    Ce sont de jolis souvenirs et de chouettes moments que nous avons apprécié toutes les deux.

    Je crois que la méthode était la même que la tienne.
    Avant j’avais massé mon fils, sur la même durée, mais sans avoir suivi de « cours », c’était plus intuitif on va dire, mais tout autant plaisant.
    Aujourd’hui, plus vraiment de massages, mais les 2 (6 et 8 ans) sont très tactiles et adorent les séances de gratouillis dans le dos, ils en redemandent 🙂

    Répondre
    • Marie-France

      28 septembre 2015 at 14 h 30 min

      Merci de ton témoignage Nath !

      Répondre
  2. Guillaume

    25 septembre 2015 at 17 h 07 min

    Merci pour cette article qui donne le sourire 🙂

    La maternité proposait des cours de massage pour bébés. Ma compagne s’est inscrite par curiosité… et elle ne s’est jamais arrêtée de masser notre fille. Elle fait le même retour que toi : lien/complicité/confiance, sentiments de sécurité et de bien être, etc. On pourrait rajouter « mise en mouvement de la lymphe ».
    Sur les douleurs digestives ça a moins bien marché pour nous 😉
    Le truc sympa c’est que, maintenant qu’elle est plus grande, notre fille souhaite nous masser en retour, trop mignon 🙂

    Répondre
    • Marie-France

      28 septembre 2015 at 14 h 29 min

      Oh oui Guillaume, je connais ça avec mes deux grands, c’est bien les massages donnés par les enfants, mais c’est souvent trop rapide 😉

      Répondre
  3. Aude

    25 septembre 2015 at 19 h 50 min

    Je ne l’ai pas fait pour ma première et je regrette un peu. J’ai appris en début de semaine à masser les pieds de mon bébé sur les points liés au ventre. Depuis qu’elle a eu sa séance avec la réflexologue, elle ne vomit plus ! Et dès que je lui masse les pieds, elle devient tout calme…
    J’ai très envie d’en apprendre plus, et d’en faire plus !

    Répondre
  4. Lauriane

    28 septembre 2015 at 13 h 14 min

    J’ai mois même massé ma fille pendant quelques mois, mais il est vrai qu’avec l’acquisition de la mobilité cela devient nettement plus compliqué et que ma fille huilée ressemblait un peu à une savonnette.
    Je profite de ton article pour te demander des conseils concernant l’hygiène des bébés…Croyant bien faire, j’achète depuis la naissance de ma fille un gel lavant bio, mais je l’avoue, je n’ai jamais lu la composition, faisant confiance les yeux fermés au label. Avant hier, en jetant le flacon, je me suis rendue compte que ce produit contenait du sodium laureth sulfate…pour être honnête, pas vraiment ce que je voulais mettre sur sa peau…qu’utilise tu pour tes enfants?

    Répondre
    • Marie-France

      28 septembre 2015 at 14 h 28 min

      Bonjour Lauriane, et bonjour à ta savonnette 😉 Je vais en choquer certains mais pour laver tous mes bébés, je n’ai utilisé que de l’eau ! Je pars du principe que leur épiderme est fragile et qu’ils ne courent pas des marathons, aussi de l’eau chaude suffit (des bains). Pour la toilette, j’utilise du liniment bébé.

      Répondre

Submit a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

cheap Jerseys wholesale nfl jerseys wholesale nfl jerseys cheap oakleys cheap jerseys Cheap Jerseys fake oakleys fake ray ban sunglasses cheap gucci replica cheap oakleys cheap ray ban sunglasses fake oakleys replica oakleys fake cheap ray bans fake oakleys cheap gucci replica fake cheap ray ban sunglasses wholesale jerseys shop cheap fake watch sale replica oakleys replica gucci red bottom shoes cheap jerseys cheap oakleys fake oakleys cheap replica oakleys cheap replica oakleys fake oakleys replica oakleys cheap oakleys wholesale cheap oakleys outlet