Home » Lecture » La nature nous sauvera de François Couplan
02
nov

La nature nous sauvera de François Couplan

La_nature_nous_sauvera

Aujourd’hui, j’ai le plaisir de participer à l’éco-défi du mois de novembre, initié par Natasha, la rédactrice du blog Echos Verts que vous devez tous connaître… Chaque jour de ce mois, une blogueuse va présenter un livre qui rejoint les thèmes de l’éthique et / ou de l’écologie. Un livre qui inspire et qu’on a envie d’offrir, de partager, de relire… Bref, l’idée est de vous faire découvrir des lectures engagées et inspirantes !

J’ai de nombreux livres dans ma bibliothèque personnelle qui peuvent répondre à ces critères, aussi, cela n’a pas été facile de choisir celui dont je souhaitais vous parler aujourd’hui. J’ai finalement décidé de vous présenter non pas un mais deux livres, du même auteur : François Couplan.

Livre_francois_couplan

Le premier livre, La Nature nous sauvera (1), je l’ai lu il y a quelques mois de cela après l’avoir trouvé d’occasion dans un vide-grenier. Le deuxième est quant à lui présent depuis deux ans dans ma cuisine, parfois dans mon sac quand je pars en balade. Ils ont tous les deux un point commun : l’amour des plantes sauvages.

Mais avant de vous parler du contenu de ces deux livres, permettez-moi de vous présenter François Couplan, LE grand spécialiste mondial des plantes sauvages. C’est une encyclopédie botanique à lui tout seul. Il a écrit de nombreux ouvrages sur ce thème et a parcouru une partie du monde pour découvrir la flore locale. Aujourd’hui, il organise des stages en France et en Suisse pour apprendre la cueillette mais aussi la cuisine des plantes sauvages (vous savez ces plantes qu’on prend pour des mauvaises herbes mais qui se révèlent au final comestibles, délicieuses mais surtout plus riches en vitamines et minéraux que la plupart de nos légumes à feuilles vertes).

« L’homme s’est nourri de plantes sauvages depuis qu’il est sur terre, ce qui fait plus de deux millions d’années. Leur oubli est très récent par rapport à l’âge de l’humanité. C’est dommage, car elles possèdent de remarquables vertus gustatives, nutritionnelles et médicinales, entre autres. Par de nombreux aspects, elles sont plus intéressantes que les légumes et les fruits mis au point par les meilleurs agronomes. Elles sont toujours là, sur le pas de notre porte. Il n’y a aucune difficulté à les retrouver et nous pouvons en tirer un bénéfice majeur. » (P. 12)

Savez-vous qu’on peut cuisiner les glands des chênes ? Qu’on peut survivre en pleine nature en ne mangeant que des végétaux ? C’est d’ailleurs ce qu’a fait François Couplan, il est parti vivre en symbiose avec la nature, en Haute Provence, puis aux Etats-Unis.

citation_F_Couplan

Ce livre est en fait un interview entre un journaliste et François Couplan. Le journaliste le questionne sur son parcours, sa vision du monde, pourquoi les végétaux comestibles ont une si grande place dans sa vie, mais aussi comment les hommes préhistoriques se nourrissaient, comment et pourquoi se nourrir de plantes sauvages, quel est le sens de la vie, comment guérir le monde… C’est très inspirant et ça nous ramène à nos origines de chasseur-cueilleur.

citation_françois_couplan

Grâce aux remarques pertinentes et à l’analyse de François Couplan, on comprend que la nature est un véritable garde-manger mais que l’homme s’en ai détaché petit à petit. Pourtant, les plantes sauvages (appelées aussi les plantes spontanées) nous entourent (il y en a énormément dans les campagnes, les forêts mais aussi dans les parcs des grandes villes, François Couplan organise d’ailleurs régulièrement des promenades botaniques au Bois de Vincennes) et sont gorgés de force vitale. En nous coupant de cette nourriture terrestre, nous nous coupons aussi de nos racines et de notre environnement…

Je suis convaincu que notre manière de nous nourrir a un impact crucial sur notre santé et sur notre environnement. De nombreuses maladies, dites de « civilisation », sont scientifiquement reconnues comme étant liées à l’alimentation. A l’inverse, apporter à notre organisme ce dont il a besoin, sans l’intoxiquer, est l’un des principaux facteurs de prévention (…). Nous devons prendre conscience que notre façon de manger a une influence directe sur l’environnement. Il est souhaitable d’avoir l’impact le plus léger sur la biosphère… (p. 29)

Une fois ce livre terminé, on n’a qu’une envie : filer dans son jardin ou dans la forêt la plus proche et remplir son panier de végétaux comestibles. Oui mais voilà, comment les reconnaître une fois sur place et surtout comment les cuisiner ?

livre_F_couplan

C’est ce que propose l’ouvrage La cuisine est dans le pré (2) du même auteur, un livre petit format dans lequel se glissent des recettes végétariennes avec pour ingrédient principal une plante sauvage, en suivant le fil des saisons. Ce livre est illustré avec de nombreux dessins, afin de reconnaitre la plante dont il est question dans chaque recette. François Couplan y ajoute des éléments clés : les régions où les plantes poussent, le descriptif de la tige, des fleurs, des feuilles ainsi qu’un petit texte qui nous présente le végétal. En tout, ce sont 52 recettes à glaner dans la nature (pesto d’orties au noix, escalopes de tofu aux pousses d’épicéa, etc.)

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

Pour retrouver d’autres lectures inspirantes, vous pouvez parcourir le blog de Natasha, échos verts, qui a présenté hier, dans le cadre de cet éco-défi, le livre La part du Colibri de Pierre Rabhi.

Demain, c’est Mélanie, du blog Une vie sans gâchis qui présentera Sauvez cette planète ! Mode d’emploi, de Dominique Glocheux.

Bonne lecture et n’hésitez pas vous aussi, dans les commentaires, à nous parler d’un livre (sur ces thèmes éthique / écologie) qui vous a beaucoup inspiré(e) !

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

(1) La Nature nous sauvera, François Couplan, Entretiens Clés, Editions Albin Michel, 2008 /273 Pages.

(2) La cuisine est dans le pré, François Couplan, Editions Soliflor, 2012, 162 pages

11 Responses to "La nature nous sauvera de François Couplan"

Add Comment
  1. Charlotte

    3 novembre 2015 at 9 h 56 min

    Ces livres ont l’air très inspirants. Je cherchais justement un bon livre référence pour les plantes sauvages. Tu m’as convaincue ! :)

    Répondre
    • Marie-France

      Marie-France

      3 novembre 2015 at 13 h 11 min

      :)

      Répondre
  2. Charlotte

    4 novembre 2015 at 13 h 44 min

    Bonjour,
    Merci pour ces références.
    Je vous proopose mon coup de cœur que j’aime offrir : « L’homme qui plantait des arbres » de Jean Giono.
    Bonne lecture !

    Répondre
  3. Planet Addict

    5 novembre 2015 at 11 h 32 min

    Je ne connaissais absolument pas cet homme et tu as attiré mon attention! J’aime beaucoup les citations que tu as mises en avant, je ne peux qu’être d’accord à 100% !
    Merci pour la découverte!

    Répondre
  4. clarisse

    5 novembre 2015 at 14 h 18 min

    Intéressant comme lecture!

    Cependant, quand on nous parle de loisirs coûteux, je ne vois pas bien ce qu’il y a derrière. S’il s’agit de mettre dedans le cinéma, les expositions, la pratique de sports tels que l’équitation etc., je suis plus dubitative. Ce qui nous enrichit c’est aussi le contact avec les autres, l’art … au delà de la contemplation de la nature.
    Evidemment le shopping est une activité contestable mais ce loisir permet aussi à des petits créateurs, artisans et artistes de vivre de leur production.
    Bref, je trouve que la contemplation ne suffit pas à faire un homme. Il y a tant à découvrir…

    Répondre
  5. Cécile Mahé

    21 novembre 2015 at 14 h 53 min

    Bonjour, je n’ai pas lu celui de François Couplan- mais pour en avoir lu d’autres de l’auteur, je ne doute pas qu’il soit génial. J’ai envie de partager un titre que j’ai adoré lire, c’est « La peur de la Nature » de Terrasson. Il est sans doute moins connu, mais il est génial et explique que jusque dans les contes pour enfant, les références nous amènent à construire un monde en opposition à la nature (ex: les ronces de la belle au bois dormant, ça fait peur!). Ca fait prendre conscience de beaucoup de préjugés que l’on a, même pour ceux qui se sentent proche de la nature comme moi!

    Répondre
    • Marie-France

      Marie-France

      21 novembre 2015 at 15 h 22 min

      Merci Cécile pour cette référence !

      Répondre
  6. Pingback: 14 livres pratiques pour un quotidien écologique | Échos verts

  7. Pingback: Plus de 30 lectures engagées et inspirantes | Échos verts

  8. sandra

    15 janvier 2016 at 18 h 40 min

    Bonjour,
    merci pour ton site. C est que du bonheur,je me suis retrouvée dans beaucoup des sujets. Et ce dernier est la cerise sur le gâteau. …et oui je suis fan de François couplan. D ailleurs, mon cadeau d anniversaire est un stage avec lui en bretagne fin avril 2016 !,,Concernant ses livres, ils en existe beaucoup…mes préférés sont : guide des plantes sauvages comestibles et toxiques, guide la survie douce,regal vegetal, cuisine sauvage,
    Je suis deja cueilleuse de plantes,champignons et algues. Je pense que je vais m eclater!!!!

    Répondre
    • Marie-France

      Marie-France

      17 janvier 2016 at 16 h 58 min

      Je n’en doute pas 😉 Bon stage !!

      Répondre

Submit a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

cheap Jerseys wholesale nfl jerseys wholesale nfl jerseys cheap oakleys cheap jerseys Cheap Jerseys fake oakleys fake ray ban sunglasses cheap gucci replica cheap oakleys cheap ray ban sunglasses fake oakleys replica oakleys fake cheap ray bans fake oakleys cheap gucci replica fake cheap ray ban sunglasses wholesale jerseys shop cheap fake watch sale replica oakleys replica gucci red bottom shoes cheap jerseys cheap oakleys fake oakleys cheap replica oakleys cheap replica oakleys fake oakleys replica oakleys cheap oakleys wholesale cheap oakleys outlet