Home » Non classé » Le jeûne intermittent
28
Jan

Le jeûne intermittent

Tout le monde a déjà entendu parler au moins une fois dans sa vie des bienfaits du jeûne. La chaîne Arte lui a même consacré une soirée thématique pour démontrer ses vertus thérapeutiques. Nous avons tous conscience que notre appareil digestif n’est jamais vraiment au repos et pompe beaucoup d’énergie pour digérer les plats que nous ingurgitons tout au long de la journée. Seulement, avec nos modes de vie et nos peurs de manquer, il n’est pas aisé pour la plupart d’entre nous de jeûner pendant sept jours d’affilée, d’autant plus que cela sous-entend un temps de repos, du calme et de la préparation en amont.

Pour les citadins, parents ou employés zélés que nous sommes, il existe une solution intermédiaire pour connaitre un regain de vitalité sans pour autant envisager un long repos du système digestif. Il s’agit du jeûne intermittent, qui consiste à alterner des journées ou des demi-journées de jeûne avec des journées d’alimentation normale. C’est accessible à tout le monde, et cela permet de repousser nos limites pour augmenter petit à petit les temps de repos digestif.

Comment pratiquer le jeûne intermittent ?

Vous pouvez commencer par sauter le repas du soir ou manger de façon plus légère (une soupe, un bol de légumes crus ou cuits à la vapeur douce par exemple). La nuit, le corps se libère des toxines (endogènes et exogènes), durant notre sommeil, notre corps met en place un système d’élimination des déchets. On ne dépense pas d’énergie car nos organes digestifs sont au repos. Le matin, si l’on ne mange rien, on reste dans ce système d’élimination. L’énergie que l’on dépense habituellement pour digérer va être disponible pour autre chose. C’est pourquoi, quand on fait du sport à jeun le matin, on a beaucoup d’énergie… alors qu’on a le ventre vide ! N’oublions pas que notre organisme a en stock des tas de nutriments, du glucose et des lipides pour nous aider à gérer ces moments de « vide alimentaire ».

Pour continuer le jeûne de la nuit, il vous suffit donc de n’avaler aucun petit-déjeuner (vous pouvez boire un peu d’eau tiède ou à température ambiante) mais ne buvez pas de thé, de tisanes ou autre boisson à base de principes actifs. Vous pouvez ensuite déjeuner de façon normale ou bien, si vous vous sentez bien, pourquoi ne pas poursuivre votre jeûne jusqu’au repas du soir, d’ailleurs rappelons au passage que le mot déjeuner signifie « sortir du jeûne ».

L’idée étant bien sûr de rompre votre jeûne sur un repas équilibré, pas sur du poulet frit et des parts de pizzas, einh, sinon ce serait complétement contre-productif !

Allez-y progressivement, commencez par retarder petit à petit l’heure de votre petit déjeuner, vous verrez que vous arriverez au bout du compte à sauter le petit-déjeuner sans ressentir de faim ou de coup de barre. Allez-y pas à pas, cela vous permettra de sortir de votre zone de confort sans difficulté. Essayez de faire un jeûne intermittent une fois tous les 15 jours, puis une fois toutes les semaines. Ça peut être utile quand vous avez la grippe ou une bonne gastro pour permettre à votre énergie vitale d’être au service de la guérison et non de la digestion, vous me suivez ? Moins vous mangez, plus vous récupérez vite.

Profitez du weekend pour tester votre premier jeûne intermittent, ce sera plus facile car vous pourrez vous relaxer, prendre le temps de vous réveiller en douceur ou encore trainer au lit. Plongez-vous dans une lecture inspirante, ou partez marcher en plein air avec votre animal de compagnie. Faites-vous un soin (masque, bains de pieds…) afin d’être zen et donc de bien vivre cette période de »privation » de nourriture.

Mon expérience…

Je fais partie de ces gens qui se réveillent le matin grâce à la nourriture. J’ai toujours eu du mal à sauter le repas du matin, pour moi le petit-déjeuner c’est sacré ! Le fait de faire des jeûnes intermittents etait donc une grande nouveauté dans mon hygiène de vie. Je trouve que cela me permet de prendre conscience de nos besoins physiologiques, ma digestion est améliorée, je vois que je peux me passer de manger pendant plusieurs heures sans pour autant être fatiguée et je suis donc plus à l’écoute de mon corps. Je me suis rendue compte que certains jours, je n’avais tout simplement pas faim. Avant, je mangeais donc souvent un petit-déjeuner par habitude. Cependant, c’est encore tôt pour constater des effets plus flagrants sur ma santé car cela fait seulement quelques mois que je pratique le jeûne intermittent. De même, je suis en bonne santé donc je ne peux pas vraiment constater un avant / après.

Toutefois, les effets positifs du jeûne intermittent ont été démontrés par de nombreuses études scientifiques. On sait qu’il est bénéfique en cas de chimiothérapie (moins d’effets secondaires ressentis, plus d’efficacité des traitements). Chez certaines personnes, on constate une perte de poids, le métabolisme fonctionnant mieux. Chez d’autres, une diminution progressive des problèmes de santé de type allergiques ou inflammatoires et bien sûr, un regain de vitalité.

Je le conseille donc à de nombreuses personnes que je suis en tant que Naturopathe.

Et vous, pratiquez-vous le jeûne intermittent ?

Quels effets positifs avez-vous pu constater sur votre santé ?

16 Responses to "Le jeûne intermittent"

Add Comment
  1. Line

    28 janvier 2017 at 16 h 37 min

    Sans le savoir, je pratiquais le jeune intermittent ! Je suis à l’écoute de mon corps, je mange quand il a faim 🙂
    http://la-parenthese-psy.com/

    Répondre
  2. Pingback: Le jeûne intermittent – beautebio

  3. Pingback: Le jeûne intermittent – beauteen

  4. soukee

    29 janvier 2017 at 13 h 57 min

    Merci pour ce bel article instructif ! Je me rends compte que je le pratique depuis quelques années sans avoir mis de terme dessus ni y avoir réfléchi. Le weekend, dégagée des préoccupations professionnelles, j’écoute beaucoup plus mon corps et ses besoins. Je me passe très volontiers de petit déjeuner, de déjeuner aussi, et souvent, quand j’en ressens le besoin, je fais un unique repas en fin d’après-midi. J’ai beaucoup plus d’énergie ainsi, que lorsque je suis contrainte de manger à heures fixes à cause du travail. En revanche, j’apprends avec ton article qu’il ne faut consommer aucun principe actif durant ces jeûnes intermittents. Moi je bois beaucoup de thé et d’infusion. Je vais peut-être essayer de les remplacer par de l’eau chaude du coup… Bon dimanche ! 🙂

    Répondre
    • Marie-France

      29 janvier 2017 at 23 h 23 min

      Oui c’est mieux car les principes actifs vont demander de l’énergie au corps pour les assimiler…

      Répondre
  5. (M)aude

    29 janvier 2017 at 13 h 58 min

    Bonjour,
    j’aimerais bien essayer mais, sachant que tu as trois enfants, comment fais tu pour profiter du week end et être au calme et trainer au lit ???
    Parce que moi avec seulement deux enfants (et que le dimanche pour faire la soi disant grasse mat (on travaille le samedi)), je ne vois pas comment cela est possible…
    Ceci dit ton article me fait du bien, on ne mange souvent qu’une soupe le soir (en hiver) et une salade en été. Donc je me dis que je ne suis pas loin du compte !

    Répondre
    • Marie-France

      29 janvier 2017 at 23 h 22 min

      (M)aude, je ne traine pas au lit moi non plus, mais je ne stresse pas, je profite de la matinée avec mes enfants pour faire des activités cool : lire, ranger, écouter de la musique, dessiner… Ce matin, je suis allée courir, puis j’ai préparé le petit-déj de la famille, je me suis assise avec tout le monde et j’ai avalé un smoothie à 11h seulement. Pas de sensation de faim. j’étais au contraire en pleine forme. Chacun fait comme il peut finalement ! Mais c’est vrai que c’est plus dur de faire un jeûne quand on est stressé, qu’on doit se dépêcher d’emmener les enfants à l’école, etc…

      Répondre
  6. Angela

    30 janvier 2017 at 18 h 44 min

    Et en cas de jeûne, que faire si on a faim (douleur de creux, ventre qui gronde) ? J’aimerais tester un jour mais il suffit que je retarde mon petit-déjeuner d’une demie-heure par rapport à d’habitude pour avoir ces sensations.

    Répondre
    • Marie-France

      30 janvier 2017 at 21 h 56 min

      Buvez un grand verre d’eau, doucement, souvent la faim passe… Sinon il suffit de s’occuper l’esprit comme se plonger dans une lecture inspirante, du travail, des tâches ménagéres, etc…

      Répondre
  7. bbapp

    30 janvier 2017 at 20 h 56 min

    Bonsoir, je suis intéressée par le jeûne intermittent. J’adore le petit déjeuner (mon repas préféré ????)… et j’ai l’habitude de prendre mes repas car peur de manquer d’énergie pour faire ma journée de travail (et je m’entraîne pas mal…).
    Pensez vous que je peux tenter l’expérience? J’avoue qu’après avoir couru je me force à déjeuner car j’ai un cours d aquabike a 17h et je me dis (on nous dit!!!!) qu’il ne faut pas sauter de repas tralala!!!
    Je voudrais aussi vous dire à quel point votre blog est intéressant (même si c’est la première fois que je laisse un commentaire) mais c’est tjs agréable d e vous lire.
    Belle soiree

    Répondre
    • Marie-France

      30 janvier 2017 at 21 h 54 min

      Bonsoir bbapp, vous seule connaissez vos limites et pouvez sortir de votre zone de confort ! Plutôt que de sauter votre petit-déj du jour au lendemain, commencez par le manger 10 minutes plus tard, puis 20, puis 30, puis 40… Faites le progressivement, à votre rythme. Perso, je cours à jeun et n’avale rien avant midi le weekend et je n’ai jamais eu de probléme. L’important est de ne pas faire d’efforts physiques trop important comme courir deux heures ou bien faire des sprints. A vous de voir, soyez à l’écoute de vos sensations et choisissez des jours ou vous êtes au calme à la maison pour commencer 😉

      Répondre
  8. Bastien

    7 février 2017 at 14 h 34 min

    Bonjour,

    J’aimerais essayer le jeûne (repas du soir + petit déjeuner) Que conseillez-vous comme repas au déjeuner pour la rupture du jeûne.
    Merci d’avance pour votre réponse.

    Répondre
    • Marie-France

      10 février 2017 at 9 h 27 min

      Des fruits Bastien !

      Répondre
  9. Emmanuelle

    27 février 2017 at 16 h 01 min

    Je ne mange plus le matin depuis plusieurs mois. Je peux avoir l’estomac qui gargouille mais quand je me pose la question de savoir si j’ai vraiment faim, la réponse est souvent non. Je n’ai pas envie de manger, donc pas faim…

    Par contre le midi je mange encore par habitude plus que par faim 🙁 et plus la journée avance plus j’ai des envies de sucre. Et là c’est terrible parce que du coup, je goûte et une fois assise avec ma famille difficile de résister:( même si je n’ai pas réellement faim.
    Du coup, je me retrouve à être complétement déstructurée dans mes repas et niveau poids c’est la cata (même si je cours à jeûn 3 à 4 fois par semaine). Bref, un peu perdue dans tout ça quand même 🙁

    Répondre
    • Marie-France

      4 mars 2017 at 15 h 14 min

      Emmanuelle, il ne faut pas faire n’importe quoi. Le jeûne intermittent c’est bien mais il faut aussi regarder votre vitalité, vos faiblesses organiques, chaque personne est différente. Soyez attentive aux messages de votre corps et faites-vous accompagner par un médecin ou un thérapeute compétent si besoin.

      Répondre
  10. Fabrice beno

    18 juin 2017 at 1 h 38 min

    Merci pour cet article concernant le jeûne intermittent.La plupart des personnes qui ne connaissent pas ont souvent une grande appréhension concernant le petit déjeuner.Pourtant au bout de quelques jours (voir deux à trois semaines pour certains), l’organisme vient se caler sur cette routine et tout devient alors plus facile.Je viens d’écrire un livre très complet sur le jeûne intermittent. Si vous voulez en savoir plus : https://goo.gl/DxeKX4

    Répondre

Submit a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

cheap Jerseys wholesale nfl jerseys wholesale nfl jerseys cheap oakleys cheap jerseys Cheap Jerseys fake oakleys fake ray ban sunglasses cheap gucci replica cheap oakleys cheap ray ban sunglasses fake oakleys replica oakleys fake cheap ray bans fake oakleys cheap gucci replica fake cheap ray ban sunglasses wholesale jerseys shop cheap fake watch sale replica oakleys replica gucci red bottom shoes cheap jerseys cheap oakleys fake oakleys cheap replica oakleys cheap replica oakleys fake oakleys replica oakleys cheap oakleys wholesale cheap oakleys outlet