Now Reading
Acné hormonale : comment la traiter ? La réguler ?

Acné hormonale : comment la traiter ? La réguler ?

acné hormonal

De tous les problèmes de peau qui nous empoisonnent la vie, l’acné hormonale est sans aucun doute en bonne place sur le podium. Kystes douloureux qui reviennent à chacun de nos cycles menstruels, acné de grossesse ou de ménopause : est-il possible de s’en débarrasser ? S’agit-il d’un simple excès de sébum ou fait-il obligatoirement consulter ? Voyons ensemble comment la reconnaître et comment gérer l’acné hormonale avec un traitement naturel. 

Qu’est-ce que l’acné hormonale

acné hormonal le reconnaître

L’acné hormonale est comme son nom l’indique directement liée aux fluctuations des hormones. Elle touche donc les adolescent.e.s au moment de la puberté, mais aussi les adultes. Nettement plus exposées aux changements hormonaux, les femmes adultes peuvent également en souffrir pendant leurs cycles menstruels, les grossesses et la ménopause. Et contrairement aux idées reçues, l’acné hormonale n’est pas l’apanage des peaux grasses !  

Lorsque ce type de problèmes de peau est lié aux cycles menstruels, ils apparaissent en fonction de ces derniers, pendant l’ovulation ou à l’approche des règles. Et ce, de façon aussi cyclique… Un vrai p’tit bonheur… 

Il peut même arriver que des femmes n’ayant jamais souffert de problèmes de peau se retrouvent avec de l’acné de ménopause ou de grossesse. Rien d’étonnant quand on sait quel bouleversement hormonal vit notre corps pendant ces périodes. Oestrogène, progestérone et déséquilibre des glandes sébacées, il n’en faut pas plus pour générer un excès de sébum qui obstruent les pores et entraînent les vilains boutons qui vont avec. 

Enfin, le stress a été reconnu comme une des causes de l’acné hormonale. En effet, lorsque le taux de cortisol (l’hormone du stress) augmente, cela peut provoquer une poussée d’acné, même chez les personnes qui n’y sont pas sujettes habituellement. 

Cycles menstruels et acné de grossesse : reconnaître les boutons

Vous avez des boutons sur le visage et vous ne savez pas s’il s’agit d’acné hormonale ? 

Dans un premier temps, s’ils sont liés à vos cycles menstruels, ils seront principalement localisés autour du menton et de la mâchoire. 

L’acné de ménopause ou de grossesse, elle, peut apparaître sur tout le corps, mais le visage reste aussi son terrain de jeu préféré. Pourquoi ? Parce que cette zone est directement liée au fonctionnement de notre appareil génital. 

Et lorsqu’ils sont venus une fois… la porte reste entrouverte en quelques sortes. Une fois les pores de la peau élargis, il y a de fortes probabilités que les boutons reviennent dès le prochain cycle se nicher au même endroit. Si vous avez un bouton qui revient toujours au même endroit sur votre visage à chacun de vos cycles menstruels, au point parfois de lui donner un prénom, vous savez désormais pourquoi. 

Du côté de leur apparence, ils se distinguent des boutons blancs et des points noirs. Ce sont en fait des microkystes déjà présents sous notre peau, qui grossissent sous le coup de l’inflammation. Ce qui donne des kystes inflammatoires souvent douloureux. Et que, bien sûr, il ne faut pas toucher. Mais ça, vous le savez sans doute déjà ! 

See Also
ongles naturelles

Acné hormonale et traitement naturel 

acné hormonal traitement naturel

Maintenant que l’on connait le comment du pourquoi, voyons comment se débarrasser de l’acné hormonale. Enfin, se débarrasser est un grand mot malheureusement. Ce type de problèmes de peau est assez tenace, et on peut difficilement y échapper. Liée aux hormones, l’acné hormonale ne peut pas être éradiquée comme on le ferait avec les boutons qui s’invitent après un excès de charcuterie ou de chocolats. Mais on peut dans une moindre mesure apaiser nos souffrances et faire en sorte qu’ils ne s’incrustent pas trop longtemps. 

Pour apaiser les boutons d’acné hormonale, le traitement naturel offre une gamme assez variée : 

  • L’huile essentielle de tea tree (arbre à thé) est très efficace en application topique. Il suffit d’appliquer une goutte pure sur le bouton. Attention toutefois, s’il s’agit d’acné de grossesse, l’utilisation des huiles essentielles est proscrite dans ce cas. 
  • Le gel d’Aloe vera est connu pour ses vertus anti-inflammatoires et antiseptiques. Mélangez-le avec un peu d’huile de nigelle anti-inflammatoire et appliquez sur la zone à traiter. 
  • Pour assécher les boutons et accélérer la cicatrisation, mélangez de l’argile verte avec un hydrolat de votre choix (romarin purifiant ou calendula apaisant). Appliquez la pâte et rincez après une vingtaine de minutes (ou avant si l’argile commence à sécher).
  • Véritable remède de grand-mère, le vinaigre de cidre fait des miracles sur les boutons
  • Grâce à ses propriétés antibactériennes, le miel est un allié de taille contre les problèmes de peau. Laissez poser 5 minutes avant de rincer. 
  • Antioxydant et antibactérien, le thé vert refroidi s’utilise pour rincer le visage pendant les périodes d’acné hormonale
  • Enfin, la tomate est riche en vitamines A et C antioxydantes et contient de l’acide salicylique, très prisé pour lutter contre les problèmes de peau

Bien sûr, si les poussées sont trop conséquentes, il est important de vérifier avec votre médecin la présence d’un éventuel déséquilibre hormonal. Surtout sur les boutons sont accompagnés de perte de cheveux, d’un accroissement de la pilosité ou de prise de poids. 

Prévenir les excès de sébum hormonaux 

Pour limiter l’apparition de boutons pendant vos cycles menstruels ou toute autre période hormonalement compliquée, il y a quelques précautions utiles. Utilisez toujours des nettoyants doux, des soins de la peau et des cosmétiques non comédogènes, et prenez soin de vous. Offre-vous des moments de détente voire de méditation, pour faire baisser votre taux de cortisol ! 

©2021 Save The Green - Tous droits réservés

Scroll To Top