Now Reading
Comment utiliser la salicorne en cuisine ?

Comment utiliser la salicorne en cuisine ?

salicorne

Vous l’avez peut-être croisée au détour d’une balade dans les marais salants, ou sur les rayons de votre épicerie bio préférée. Cette plante sauvage comestible qui n’est pas sans rappeler une mini asperge vous intrigue ? Je vous comprends ! La salicorne fait souvent cet effet, au début. Et si vous appreniez à mieux la connaître ? Décryptons ensemble la carte d’identité du cornichon de mer, et découvrons comment cuisiner la salicorne : je vous promets que vous en aurez l’eau (salée) à la bouche ! 

La salicorne, késako ? 

salicorne kesako

On la prend souvent pour une algue, mais c’est en fait une plante sauvage comestible au goût iodé. Sa texture est croquante sa saveur iodée. On la connaît également sous le nom de cornichon de mer, salicot, corne de sel, haricot de mer ou encore passe pierre. Halophyte, la salicorne a besoin d’eau et du sel pour grandir, c’est pourquoi on la trouve sur les côtes et dans les marais salants. Pour la récolte, il ne faut pas laisser passer le bon moment, et c’est de mai à juillet que ça se passe. Après, elle sera fibreuse et amère, voire rouge à cause du sel, et dans ce cas elle ne sera même plus comestible. 

Cuisiner la salicorne en plat ou en accompagnement

salicorne salade

Cornichon de mer à la persillade

Pour accompagner vos plats végétariens comme vos poissons ou fruits de mer, suivre cette recette de salicorne simplissime ! Il suffit de la rincer puis de la blanchir quelques minutes dans l’eau bouillante. Ensuite, faites-la revenir dans un filet d’huile d’olive avec de l’ail écrasé et du persil émincé. Dégustez-la ensuite comme vous le feriez avec des haricots verts : vous allez vous régaler ! 

Recette de salicorne en purée 

Pour une garniture plus consistante, sachez que le cornichon de mer se marie très bien avec des pommes de terre. Pour cette préparation de salicorne aussi originale que succulente, procédez comme pour une purée classique en faisant vos cuire vos pommes de terre 20 minutes après ébullition. Ensuite, vous les écrasez à la fourchette ou au presse-purée avec de la crème fraîche (je vous conseille la crème de soja, qui donne un très léger goût de noisette). En parallèle, faites blanchir le passe pierre avant de le blanchir quelques minutes dans de l’eau bouillante. Hachez-le finement et incorporez-le à la purée. Servez avec un filet de poisson ou du tofu mariné aux algues pour décupler les saveurs marines. 

Cuisiner la salicorne en salade

En début de saison, la salicorne est si tendre qu’elle peut parfaitement se manger crue. En revanche, il ne faut jamais sauter l’étape du rinçage, à cause de son fort goût salé. C’est un légume riche en vitamine C qui boostera vos salades estivales en leur apportant ce petit goût iodé qui sent bon les vacances. Finement émincée, elle vous rappellera les asperges et se marieront à merveille avec un assaisonnement classique ou une mayonnaise. Ensuite, à vous d’ajouter ce qui vous plaît dans votre salade !  

Soupe de passe pierre

Pour se conserver au-delà de quelques jours, la salicorne gagne à être congelée après avoir été soigneusement rincée et blanchie. En décongelant, elle perdra en revanche sa texture craquante caractéristique. Alors, autant opter pour une préparation de salicorne en soupe ! Associé à des pommes de terre, de la crème et un oignon revenu, le cornichon de mer sera tout bonnement sublimé. Quant aux proportions, c’est à vous de doser selon l’intensité désirée, mais le ratio idéal se situe autour de deux poignées pour une pomme de terre. Avec des croûtons aillés, vous allez réconcilier toute la famille avec la soupe ! 

Recette de salicorne pour l’apéro

Tartare d’algue au cornichon de mer

Si vous n’avez jamais goûté au tartare d’algues, vous ne savez pas ce que vous manquez ! Il vous faut des algues en paillettes et autant de salicorne en saumure. Vous trouverez les deux en boutique bio, voire en poissonnerie. Ajoutez-y quelques câpres et une gousse d’ail pour l’assaisonnement, ainsi qu’un filet d’huile d’olive. Mixez l’ensemble, et savourez le résultat sur du pain grillé. Partager un apéro original et savoureux tout en se faisant du bien avec un légume riche en vitamine C, en iode et en oligo-éléments : qui dit mieux ?  

Une plante sauvage comestible aux multiples bienfaits

salicorne bienfaits

See Also

En plus d’être savoureuse, cette plante comestible sauvage est gorgée de bonnes choses : 

  • Des minéraux, dont du magnésium (qui donne la pêche et de l’iode [un super régulateur thyroïdien] 
  • Des fibres

La salicorne est également un légume riche en vitamine C et en vitamine A, qui sont respectivement bonnes pour l’énergie et la peau. 

D’ailleurs, au XIXe siècle, les marins mettaient le cornichon de mer dans du sel pour le conserver le temps de leurs longues traversées. Son apport en vitamine C était excellent pour prévenir le scorbut qui faisait rage sur les navires. 

Enfin, sa forte teneur en eau en fait un diurétique très efficace. Par contre, attention à sa teneur en sel qui ne fait pas bon ménage avec l’hypertension. 

Le passe pierre en résumé

Plante sauvage comestible qui a entre autres la qualité de pousser sur nos côtes, le cornichon de mer a toute sa place dans nos cuisines. Cuisiner la salicorne est aussi simple que délicieux, quelle que soit la recette. Alors, vous avez envie de tester ? 

©2021 Save The Green - Tous droits réservés

Scroll To Top