Now Reading
Dermite séborrhéique : les recettes de grand-mère pour s’en débarrasser

Dermite séborrhéique : les recettes de grand-mère pour s’en débarrasser

Dermite séborrhéique

1 à 3 % de la population en France en souffre, et ce sont majoritairement les jeunes adultes de sexe masculin. Assez méconnue sous son nom de dermite séborrhéique, on y voit tout de suite plus clair quand on évoque les croûtes de lait qui touchent les bébés. Véritable fléau, tant en termes de démangeaisons que d’esthétique, elle reste pour autant une maladie de la peau bénigne. Mais existe-t-il un traitement pour la dermite séborrhéique ? Du vinaigre de cidre aux huiles essentielles, on vous dit comment venir à bout de ces éruptions cutanées dont on se passerait bien !

La dermite séborrhéique, qu’est-ce que c’est ? 

Dermite séborrhéique zoom
@pinterest

La dermite séborrhéique est une maladie de la peau qui se caractérise par des plaques rouges surmontées de croûtes. Et pour couronner le tout, des pellicules grasses blanchâtres ou jaunes se détachent. Vous pensez aux croûtes de lait des jeunes enfants ? Bingo, c’est bien ça ! On la retrouve sur le cuir chevelu dans 95% des cas. Cependant, les éruptions cutanées peuvent également être localisées sur le visage (sourcils, barbe, moustache) ou, plus rarement, sur le torse. Non contagieuse, elle est pourtant très mal vécue, autant pour l’inconfort qu’elle provoque, que par la gêne esthétique. Elle fonctionne par poussées qui peuvent durer plusieurs semaines, et si l’on ne peut pas en guérir, il existe néanmoins des solutions pour lutter contre les symptômes. 

Traitement de la dermite séborrhéique au naturel 

À l’origine de la dermite séborrhéique et des croûtes de lait, on trouve un champignon qui répond au petit nom de Malassezia. Présent dans notre corps, il n’est pourtant pas supporté par tout le monde. Si vous ne souhaitez pas en passer par la case des antifongiques allopathiques et des corticoïdes, voici quelques remèdes naturels pour lutter contre cette maladie de la peau. 

Soigner les éruptions cutanées avec des remèdes de grand-mère

  • Le vinaigre de cidre est un excellent anti-inflammatoire, qui a également le pouvoir de réguler les excès de sébum, en application sur le cuir chevelu après le shampoing. 
  • L’huile d’olive est réputée pour soulager les irritations. Appliquée en bain d’huile à laisser poser une heure, elle permettra aux plaques de se détacher facilement au passage du peigne. Vous n’aurez plus qu’à procéder à un shampoing doux. 
  • L’aloe vera, connu pour ses propriétés anti-inflammatoires, présente l’avantage d’être appliqué facilement sur tout le corps. C’est l’allié idéal pour calmer les démangeaisons de la dermite séborrhéique sur le cuir chevelu ou ailleurs, apaiser les irritations et favoriser la cicatrisation.
  • Le miel, quant à lui, a des vertus antiseptiques largement reconnues. Appliqué sur les éruptions cutanées ou sur les croûtes de lait, il fait des miracles. Le mieux étant de le diluer dans de l’eau pour une application sur le cuir chevelu. 

Le traitement topique de la dermite séborrhéique est le moyen le plus efficace pour gérer une poussée. Toutefois, des cures de zinc ou d’huile de poisson peuvent constituer une cure de fond recommandée. 

Se débarrasser d’une maladie de la peau avec les huiles essentielles

Dermite séborrhéique huile essentielle

À moins d’être un jeune enfant, une femme enceinte ou d’avoir un allaitement en cours, les huiles essentielles peuvent également être utilisées pour soigner cette maladie de la peau. Il ne faut jamais les appliquer à même les éruptions cutanées, mais les diluer dans une huile végétale ou un shampoing. Et pour le cas très précis de la dermite séborrhéique, l’huile de jojoba est tout indiquée. 

  • L’huile essentielle de tea tree (arbre à thé) : antibactérienne, antifongique et anti-inflammatoire 
  • L’huile essentielle de palmarosa : antifongique
  • L’huile essentielle de geranium rosat : anti-inflammatoire, elle stimule la régénération cutanée et contribue à calmer les démangeaisons
  • L’huile essentielle de lavande officinale : cicatrisante, antiseptique, anti-inflammatoire et apaisante

Dermite séborrhéique et alimentation : se soigner en mangeant mieux 

Dermite séborrhéique alimentation

Si la communauté médicale ne reconnaît pas de lien direct entre certains aliments et l’apparition de la dermite séborrhéique, il n’en reste pas moins que l’alimentation est le premier médicament. Cette maladie de la peau ayant de fortes similitudes avec l’eczéma, et ayant à son origine un champignon, il convient de porter une attention pointue à son alimentation pendant les poussées d’éruptions cutanées. 

See Also
ongles naturelles

Fuyez le lait de vache (qui peut provoquer de l’eczéma en cas d’intolérance) et les sucres rapides. Toujours par rapport à ce champignon, qui s’en nourrit autant que vous ! 

En revanche, privilégiez les aliments riches en : 

  • Vitamine C : agrumes, poivrons, cassis, persil, kiwi
  • Vitamine A : carottes, patates douces, épinards, chou, pissenlit, jus de tomate
  • Vitamine E : oléagineux (amandes, noisettes, etc.), germes de blé, épinards, asperge
  • Omégas 3 : poisson, noix, avocat, chou-fleur
  • Oméga 6 : maïs, noix et graines, huile de pépin de raisin

Les croûtes de lait version adulte

Vous savez tout sur la dermite séborrhéique et les croûtes de lait. On a vu plus glamour, c’est vrai, mais il n’y a pas de honte à en souffrir, d’autant plus qu’on ne le choisit pas… Si les remèdes naturels s’avéraient inefficaces, ou qu’à force de ne pouvoir calmer les démangeaisons vous n’arriviez plus à vivre avec, n’hésitez pas à consulter un dermatologue, pour recevoir un traitement allopathique adapté.  

©2021 Save The Green - Tous droits réservés

Scroll To Top