Now Reading
Le surimi : vraiment mauvais ?

Le surimi : vraiment mauvais ?

surimi

Il y a celles et ceux qui sont convaincus de manger des bâtonnets de crabe. Et il y a les autres, qui le diabolisent, convaincus que le surimi est fabriqué à partir de déchets de produits de la mer. Entre légende urbaine et réalité agroalimentaire, ce favori des apéros français est-il à bannir ? Ou bien est-il vraiment l’aliment riche en protéines alliées de nos régimes ? Le surimi bon pour la santé : info ou intox ? Pas besoin de masque ni de tuba pour plonger dans les dessous de la collation préférée de nombreux enfants. 

De quoi est vraiment fait le surimi ? 

On les appelle communément des « bâtonnets de crabe », et pourtant. Il n’y a pas une once de ce crustacé dans les ingrédients du surimi. De la chair de poisson oui, mais du crabe non. En revanche, il peut y avoir des arômes pour donner du goût. Parce que la préparation de base est très fade. 

Concernant la quantité de poisson, elle n’est pas très glorieuse. La norme AFNOR instaure un minimum de 30 % de chair de poisson pour pouvoir bénéficier de l’appellation surimi. En revanche, il n’y a aucune réglementation obligeant les fabricants à afficher de quel poisson il s’agit. 

On y trouve également beaucoup de sel et d’autres additifs : 

  • Des arômes naturels ou artificiels (poisson, crabe, homard)
  • Des agents de texture (du blanc d’œuf, des fécules)
  • Du sucre 
  • Parfois même du sorbitol ou des polyphosphates 

Ces derniers sont ajoutés pour protéger le poisson lors de sa congélation. Une fois qu’ils ont été pêchés, leur chair est hachée et congelée avant d’être transformée en pâte de surimi. 

« Bâtonnets de crabe » et diététique

surimi diététique

Plébiscité pour les pique-niques ou les apéros, le surimi (au poisson donc, et pas au crabe !) est également un aliment phare des régimes. Vanté pour son pouvoir rassasiant, sa teneur en protéine et son faible taux de matière grasse, il est notamment mis à l’honneur dans les diètes hyper protéinées. 

Alors, qu’en est-il ? Le surimi est-il un aliment riche en protéines ? 

  • Parmi ses nombreux ingrédients, le surimi ne comporte qu’environ 8 g de protéines pour 100 g : c’est plus faible que les autres produits de la mer
  • C’est effectivement un aliment peu gras, avec 5 g de lipides pour 100 g
  • Du côté des glucides, en revanche, on en retrouve 11 g pour 100g, ce qui est beaucoup. La faute aux différents amidons ajoutés pour la texture.

Au final, avec ses 100 kcal pour 100 g, le surimi reste un aliment léger. Cependant, s’il est une bonne alternative pour les collations ou les apéros, tournez-vous vers d’autres produits de la mer pour un véritable apport en protéines. Comme du poisson, par exemple ! 

Le surimi est-il bon pour la santé ? 

surimi santé

En japonais, surimi veut dire « poisson haché ». Mais c’est bien le seul point commun entre la recette ancestrale nipponne et les « bâtonnets de crabe » ! 

La note globale n’est pas très glorieuse, au vu du taux élevé de glucides et de la forte teneur en sel, comme beaucoup de plats préparés, qu’il s’agisse de produits marins ou non. 

See Also
caroube

Sa forte teneur en sel est un de ses plus gros points faibles au vu des conséquences sur le risque de maladies cardiovasculaires et l’hypertension. 

Pour les additifs, le glutamate est certes un exhausteur de goût, mais c’est surtout un produit reconnu comme neurotoxique. Il pourrait être à l’origine des maladies d’Alzheimer et de Parkinson. L’OMS (Organisation mondiale de la santé) a par ailleurs répertorié de nombreux effets secondaires à sa consommation.

Il faut donc s’atteler à une lecture attentive des étiquettes pour surveiller la composition, qui varie d’une marque à l’autre. Le surimi se trouve même maintenant sur les étals des magasins bio, qui mettent un point d’honneur à bannir les additifs douteux (coucou le glutamate !) et à privilégier la teneur en poisson (sans qu’elle ne dépasse 40 %, ce qui reste faible). 

Au-delà de son impact sur la santé, saviez-vous qu’il fallait 100 tonnes de poisson pour préparer 30 tonnes de préparation à surimi (appelée surimi base) ? La fabrication des « bâtonnets de crabe » contribue donc à la désertification des océans. Heureusement, certaines marques font des efforts et méritent à ce titre d’être privilégiées. Elles affichent en toute transparence l’origine des poissons, leur espèce et certaines ont même obtenu le label MSC (gage d’une pêche plus durable).

Ingrédients du surimi : l’heure du bilan

Vous voilà au fait. Sans aller jusqu’à dire que le surimi est bon pour la santé, sa composition — si vous fuyez les additifs en E — n’est pas si dramatique. En revanche, ne vous fiez pas à sa réputation d’aliment riche en protéines ! 

©2021 Save The Green - Tous droits réservés

Scroll To Top