Now Reading
Piqure d’aoutat : quel aspect ?

Piqure d’aoutat : quel aspect ?

aoutat insecte

Il fait beau, chaud, vous rentrez de promenade après avoir pris un bon bol d’air. Et quelques heures plus tard, vous découvrez une piqure d’aoutat. Des éruptions cutanées un peu boursouflées qui vous donnent envie de vous arracher la peau, une sensation de brulure… Comment la différencier des autres piqures d’insectes ? À quoi reconnaît-on un bouton d’aoutat ? Comment calmer les démangeaisons naturellement ? Et surtout, comment s’en prémunir et les éviter au maximum ? 

Piqure d’aoutat : qui est ce minuscule responsable ? 

aoutat

Contrairement aux éruptions cutanées qu’elle provoque, la larve d’aoutat est invisible à l’œil nu, ne mesurant pas plus de 0,4 millimètre. Adulte, il se distingue par sa couleur rouge, sa taille d’environ 2 millimètres et ses 8 pattes. Parce que la bestiole fait partie de la famille des arachnides, on le confond souvent d’ailleurs souvent avec une petite araignée. On trouve ce parasite — parce que ça n’est pas un insecte — en forêt, en bord de plans d’eaux ou dans les herbes hautes. Friand des endroits chauds et humides, il tire son nom du mois d’août, mais il faut s’en méfier tout au long de l’été et jusqu’au début de l’automne. Et ne songez pas à éviter les adultes, qui se repèrent plus facilement, mais qui sont inoffensifs : les seules à vous vouloir du mal sont les larves. Elles se fixent sur les humains ou les animaux grâce à leurs crochets. C’est donc à tort qu’on parle de piqure d’aoutat puisqu’il s’agit en réalité d’une morsure. Au bout de quelques jours, copieusement nourries, elles se détachent pour continuer leur évolution au sol, où elles se nourriront de végétaux et d’insectes.  

Bouton d’aoutat : à quoi il ressemble ? 

Une fois bien accrochée, la larve injecte de la salive qui prédigère les cellules de son hôte pour en faire son repas préféré. Le bouton d’aoutat apparaît dans les heures qui suivent. En réalité il y en a souvent plusieurs, sous forme d’éruptions cutanées, de boursouflures entourées d’un halo rouge. Au bout de quelques jours, les larves se détachent et d’intenses démangeaisons surviennent, agrémentées également d’une sensation de brulure. Comme ils sont adeptes de la chaleur et de l’humidité, les piqures d’aoutat se logent le plus souvent dans les plis de l’aine, des coudes ou des genoux, là où la peau est fine, et même sous les élastiques des sous-vêtements. Il est donc important de s’inspecter scrupuleusement après un pique-nique ou une balade en forêt, pour vérifier la présence de larves. Avec leur peau tendre, les enfants sont particulièrement exposés, même si une piqure d’aoutat n’est pas plus dangereuse pour eux. 

Comment soigner une piqure d’aoutat

aoutat desinfection

Lorsque surviennent les éruptions cutanées, la première chose à faire est de prendre un bain d’eau chaude et de savon de Marseille pour éliminer les larves. Ensuite, il faut désinfecter le bouton d’aoutat, comme on le fait avec les piqures d’insectes. Si les boursouflures et les démangeaisons durent plus de quelques jours ou si vous constatez des symptômes plus inquiétants comme de la fièvre, un œdème ou des croûtes jaunes, signe de surinfection, n’hésitez pas à consulter. Il y a très peu de chance de faire un choc anaphylactique avec une piqure d’aoutat, mais les allergies peuvent exister, d’autant plus si les piqures sont très nombreuses. Pour calmer les démangeaisons naturellement, il existe plusieurs solutions : 

See Also
eau déminéralisée

  • Appliquer une poche de froid pour anesthésier
  • Utiliser du vinaigre 
  • Déposer deux gouttes d’huile essentielle de lavande fine pure sur les éruptions cutanées (mais pas sur les femmes enceintes ou allaitantes ni sur les jeunes enfants)

Votre pharmacien peut également vous délivrer une crème apaisante antihistaminique pour vous soulager. 

Éviter les piqures d’aoutat 

aoutat éviter les piqures

La piqure d’aoutat, même si elle est bénigne, n’en est pas moins très désagréable. Alors si on peut l’éviter, c’est toujours ça de pris, non ? Porter des vêtements longs et couvrants lors de vos balades est une très bonne protection. Côté répulsifs, les produits anti insectes sont assez efficaces, mais ils ne sont pas toujours bien tolérés par les peaux sensibles, ni très bons pour l’environnement. En revanche, vous pouvez vaporiser de l’huile essentielle de lavande (la même que pour calmer les démangeaisons naturellement), de menthe ou d’eucalyptus sur vos vêtements. Le talc vaporisé sur les sous-vêtements fonctionne aussi très bien pour exercer une barrière anti aoutat. Et si vous projetez un pique-nique dans l’herbe, étalez une couverture avant de vous asseoir, pour ne pas être au contact direct de l’herbe. 

Les piqures d’aoutat en résumé

  • Elles sont bénignes, mais très désagréables
  • En cas de bouton d’aoutat, pour calmer les démangeaisons naturellement, rien de tel que l’huile essentielle de lavande ou les poches de froid
  • Pour éviter la piqure d’aoutat, qui est en réalité une morsure de larve, il faut se protéger pendant les promenades dans les endroits humides et herbeux

©2021 Save The Green - Tous droits réservés

Scroll To Top