Now Reading
Les bonnes questions à se poser avant de construire un abri de jardin

Les bonnes questions à se poser avant de construire un abri de jardin

abri de jardin

Vous êtes enfin propriétaire de la maison de vos rêves et vous avez maintenant un grand jardin ou terrain à entretenir. Pour des outils, des machines, d’autres matériels saisonniers à stocker ou peut-être pour un logement d’appoint, vous envisagez de construire un abri de jardin. Avant de vous précipiter dans un magasin de bricolage, nous vous suggérons de bien réfléchir à ces différents points.

Quelle taille choisir pour un abri de jardin ?

Même si c’est sur votre terrain et que ce n’est pas habité, la construction de l’abri de jardin est réglementée. Si la surface bâtie n’excède pas les 5 m², vous n’avez besoin de faire aucune démarche administrative. Par contre, un bâtiment de 5 à 20 m² doit être déclaré officiellement en mairie. Au-delà de 20 m², il faut faire une demande de permis de construire.

Quels sont les matériaux adaptés ?

Pour préserver un esprit nature, c’est le bois qui est souvent privilégié pour construire les abris de jardin. Facile et pratique à travailler, il reste une solution assez bon marché et écologique. Il faut cependant choisir le type de bois selon l’entretien que l’on est prêt à faire. En effet, le pin est le moins coûteux, mais nécessite un entretien très régulier pour ne pas pourrir. Préférez-lui le cèdre ou le sapin.

Si vous avez un abri de petite surface et que vous ne voulez pas rencontrer de souci pour l’entretien, choisissez la tôle ondulée. Placé au milieu des arbres, le matériau détonne un peu, mais on ne lui enlève pas son côté pratique. Attention toutefois au bruit durant les fortes pluies.

Étanche et résistant, le PVC est conçu pour faire face aux intempéries et pour ne pas se décolorer sous les rayons UV. Les designs proposés en magasin sont variés et très modernes.

Le matériau le plus efficace et durable est celui qui demande des efforts et de l’argent. Si vous avez des compétences en maçonnerie, vous gagnerez à faire un abri de jardin en parpaings : il reste longtemps en bon état.

Comment le sécuriser ?

Il est important aussi que vous anticipiez le moyen de fermer votre abri pour que votre matériel soit en sécurité. Vous pouvez, en effet, ranger dans votre abri des vélos et des machines qui coûtent un certain prix.

Un système avec cadenas, simple à installer et peu cher, suffit si vous n’avez rien de grande valeur dans votre abri. Avec une construction assez éloignée de l’habitation, un voleur bien équipé s’en sortira facilement, alors on n’oublie pas un verrou de porte solide et adapté !

En effet, un verrou, mieux fixé, est une solution plus efficace pour la sécurité de vos biens. Si vous voulez vraiment être sûr de verrouiller correctement, il faut investir dans une véritable serrure avec verrou comme pour votre domicile. D’ailleurs, il est plus facile de faire fonctionner les assurances dans le cas où vous mettez en place un système solide. Anticipez la dépense parce que vous en aurez environ pour une centaine d’euros.

D’autres aménagements sont susceptibles de faire reculer une personne malveillante. Vous pouvez occulter la vue pour ne pas tenter les voleurs, mettre un détecteur de présence pour allumer un spot extérieur ou encore installer un dispositif d’alarme si vous entreposez du matériel précieux.

abri de jardin au fond du terrain

Comment préparer les travaux ?

Même si la construction d’un abri de jardin paraît basique aux bricoleurs, il faut absolument faire un plan précis. Votre dessin doit montrer les différentes faces du bâtiment pour vérifier que vous n’ayez rien oublié.

See Also
composteur nature

Ce plan vous permet aussi de vérifier si vous avez envisagé la bonne surface. En effet, selon l’usage que vous en faites, vous n’avez pas besoin de la même superficie, de la même hauteur sous toit et de largeur d’ouvertures. En atelier ou pièce à vivre, l’abri doit être suffisamment haut pour ne pas être étouffant. Pour garer un motoculteur, la superficie et la largeur sont primordiales.

Il faut aussi penser à préparer le terrain. Il est nécessaire d’avoir les outils pour délimiter l’espace, débroussailler et enlever les pierres et les racines, aplanir la surface. Après ces étapes, votre jardin est prêt à accueillir son abri.

Faut-il une assurance pour son abri de jardin ?

Hormis si votre abri de jardin fait plus de 50 m² de superficie, vous n’avez pas à prendre d’assurance supplémentaire. L’abri de jardin est considéré comme une dépendance de l’habitation principale et donc, il est couvert par votre contrat d’assurance habitation.

Il faut cependant prendre garde à certains points. Comme dit précédemment, certains assureurs ne vous rembourseront un vol que si le bâtiment était équipé du bon système de fermeture. Par conséquent, il est bon de faire le point avec son assureur pour éviter les mauvaises surprises.

Dans tous les cas, il est bien de réajuster votre contrat si votre abri contient du matériel onéreux : vos biens sont assurés à hauteur d’un certain montant que vous dépassez peut-être avec le contenu de votre nouvelle construction.

©2021 Save The Green - Tous droits réservés

Scroll To Top