Now Reading
Tout savoir sur l’upcycling

Tout savoir sur l’upcycling

upcycling

« Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme ». Le célèbre aphorisme de Lavoisier illustre parfaitement le concept d’upcycling. Né en Allemagne dans les années 1990, il a toute sa place dans notre société de surconsommation : jeter pour mieux racheter, obsolescence programmée, etc. Heureusement, à l’ère de la transition écologique, de nouvelles pratiques de revalorisation des déchets émergent pour faire du neuf avec du vieux ! On vous dit tout sur cette technique de recyclage naturel, ses enjeux et surtout : comment s’y mettre ?

Qu’est-ce que l’upcycling ? 

Upcycling définition d’un phénomène 

On peut traduire littéralement le terme anglo-saxon upcycling par « surcyclage » ou « recyclage par le haut ». Il s’agit d’une pratique émergente qui valorise les objets ou les produits usagés en leur donnant une nouvelle vie. Véritable mouvement écologique, c’est une manière simple et même ludique de repenser la gestion des déchets. 

Plus qu’un simple effet de mode, c’est véritablement une bonne initiative quand on sait que tous les produits ne peuvent pas être recyclés. Aujourd’hui, il se propage dans différents secteurs comme la mode, le jardinage ou les galeries d’art.

L’ upcycling fait partie intégrante du concept d’économie circulaire. En effet, ce dernier favorise la consommation responsable, la seconde main et le fait d’utiliser les objets et matériaux au maximum de leurs capacités. 

Recyclage VS recyclage naturel 

« Mais ça, c’est du recyclage », me direz-vous ! OK, je vous l’accorde, à première vue, les deux notions peuvent être confondues. Mais il y a en fait une différence de taille. Et elle réside dans la conception du produit fini. 

Le recyclage détruit la matière pour construire à nouveau. Cela implique dans la gestion des déchets un process de transformation qui inclut une dépense en énergie et/ou en eau. 

L’ upcycling, lui, consiste à prendre un objet usagé et à le revaloriser, sans aucune transformation chimique. Il a d’ailleurs une visée plus esthétique que le recyclage. Le recyclage par le haut produit donc des objets de qualité supérieure au matériau d’origine. Réutiliser et sublimer …

Les enjeux du recyclage naturel 

upcycling vêtement

Environnement et transition écologique 

Cette technique de revalorisation des déchets a en premier lieu un impact fort sur l’environnement. En réutilisant, on ne crée pas de nouveau produit et on économise toutes les ressources inhérentes à un processus de fabrication. On entre de plein pied dans le cercle vertueux de l’économie circulaire. 

On évite également de jeter un objet qui peut encore servir, et donc du gaspillage. On réduit donc sa production de déchets. Et vous savez ce qu’on dit ? « Le meilleur déchet est celui qu’on ne produit pas. » 

L’économie circulaire, tout pour plaire ! 

Son second enjeu est d’ordre économique. La matière première étant issue de la récup, elle ne coûte rien ou presque. Sans compter qu’en faisant appel à la créativité, cela donne naissance à des objets uniques. 

Enfin, et contrairement au recyclage qui nécessite l’intervention de professionnels, l’upcycling est accessible à tous, particuliers comme industriels. Et tout, ou presque, peut être revalorisé. 

Pour résumer, c’est une façon de penser la gestion des déchets à la fois éco-responsable et éthique. 

See Also
ethique

L’upcycling, le design renouvelé 

upcycling palette

Maintenant que vous savez de quoi il retourne, vous ne regarderez plus autour de vous de la même façon ! Une banquette en palettes ? Un bar en fût de chêne ? Des bouteilles en verre utilisées comme vases ? Tous les matériaux se prêtent à l’ upcycling et c’est ce qui fait de cette tendance une pratique au potentiel illimité. 

Vous avez dans vos placards un jean que vous ne portez plus ? Découpez-le et réutilisez le tissu pour fabriquer une pochette ou une jupe. Vos vieux rideaux ne vous plaisent plus ? Faites-en des housses de coussin ou un jeté de canapé. Des boîtes de conserve vintage deviendront de magnifiques pots à crayons, ou même des bougeoirs. D’antiques caisses à pomme feront une bibliothèque incroyable. Partez en exploration sur le net et les différents réseaux sociaux pour dénicher de nombreux DIY upcycling en tous genres, quel que soit votre niveau. 

D’ailleurs les marques ont bien saisi le potentiel de ce phénomène et elles sont de plus en plus nombreuses à se l’approprier. On retrouve l’upcycling dans le design, l’univers de la mode et même le luxe !

Pour les particuliers, les initiatives et les associations se sont multipliées ces dernières années. Elles organisent des programmes de collectes et/ou facilitent le don d’objets entre particuliers.

Une transition écologique indispensable 

Vous l’aurez compris, nous avons tous et toutes intérêt à voir cette tendance continuer de grandir pour faciliter la transition écologique. Qu’il soit économique ou écologique, tout le monde trouve son compte dans l’ upcycling ! Et vous, avez-vous déjà upcyclé des objets ? Ou avez-vous envie de vous lancer ? 

©2021 Save The Green - Tous droits réservés

Scroll To Top