Now Reading
L’importance des pollinisateurs et comment les protéger dans votre jardin

L’importance des pollinisateurs et comment les protéger dans votre jardin

L’importance des pollinisateurs

La disparition des insectes est un sujet intrinsèquement lié à la protection de l’environnement. Et pour cause ! La pollinisation par les insectes est la clé de la reproduction des plantes, dont dépendent les écosystèmes et notre système alimentaire. Qui sont ces pollinisateurs ? Quel est leur rôle et comment les attirer au jardin pour les protéger ? 

Que sont les pollinisateurs et à quoi servent-ils ? 

L’importance des pollinisateurs qui sont ils

Dans l’univers végétal, il faut distinguer deux types de reproduction des plantes : celles qui sont pollinisées par le vent (et qu’on appelle les anémogames) et celles qui le sont par les pollinisateurs (les plantes entomogames). 

Comme les humains, les plantes à fleurs (appelées les angiospermes) sont dotées d’organes reproducteurs : les étamines porteuses du pollen (ce sont les organes mâles) et le pistil (l’organe femelle). La pollinisation par les insectes est essentielle à la reproduction, pour que les plantes produisent des fruits. Et plus un insecte visite de fleurs (ses préférées étant les plantes mellifères) dans une journée, plus c’est un bon pollinisateur. Ceux qui ont besoin du pollen pour se nourrir et nourrir leurs larves vont forcément butiner encore et encore. C’est notamment le cas des abeilles ! 

Quand on parle de pollinisateurs, on pense avant tout aux insectes pollinisateurs, qui passent de fleur en fleur pour récolter du pollen ou du nectar qu’ils vont ensuite déposer sur la prochaine plante qu’ils visiteront. On distingue quatre grandes familles parmi les insectes pollinisateurs : 

    • les coléoptères : les insectes à carapaces comme les coccinelles, les gendarmes ou les scarabées
  • les diptères qui assurent la reproduction des plantes adaptées à leur petite taille (les bombyles, les mouches ou les syrphes
  • les hyménoptères qui regroupent les abeilles, les bourdons, les fourmis et les guêpes 
  • les lépidoptères qui sont les papillons

Outre les insectes pollinisateurs, la reproduction des plantes dépend également d’autres animaux comme les petits oiseaux au bec conçu pour récolter le pollen [comme les colibris] ou encore les chauves-souris. 

Qu’est-ce qui met les insectes pollinisateurs en danger ? 

L’importance des pollinisateurs dangers

La pollinisation par les insectes est vitale, puisque c’est tout l’écosystème qui repose dessus et donc notre alimentation. Pourtant, à l’heure actuelle ce mécanisme est largement menacé à l’échelle mondiale. Les plus grands dangers qui pèsent sur la reproduction des plantes ont été classés en cinq thèmes : 

  • le changement climatique
  • la culture des espèces non indigènes qui envahit l’espace et détruit les plantes mellifères
  • la destruction de l’habitat des insectes pollinisateurs
  • l’exploitation démesurée des ressources naturelles 
  • la pollution

S’il est facile de constater par soi-même le nombre décroissant d’abeilles et autres insectes pollinisateurs dans nos jardins, les chiffres sont encore plus éloquents : 

See Also
comment construire sa propre maison oiseau bois

    • chaque année, ce sont presque 2 % d’insectes qui disparaissent
    • un tiers des abeilles domestiques ne passent pas l’hiver
  • les plantes dont la pollinisation dépend des insectes sont en déclin de plus de 50 %

La disparition des insectes est à l’origine d’un cercle vicieux qui entraîne une baisse de la reproduction des plantes, impactant ainsi la chaîne alimentaire, qui entraîne à son tour la disparition d’espèces, etc. 

Attirer les insectes pollinisateurs pour mieux les protéger

L’importance des pollinisateurs les attirer

On dit souvent que la nature est bien faite, et c’est une sacrée vérité. Si les animaux se lancent dans des parades envoûtantes pour assurer la pérennité de leur espèce, la reproduction des plantes elle aussi dépend de stratégies de séduction. C’est la raison pour laquelle les fleurs sont si colorées et odorantes : pour attirer les insectes pollinisateurs qui vont butiner et transférer pollen et nectar des étamines de l’une au pistil de l’autre. 

Pour attirer les insectes pollinisateurs dans son jardin, il faut reproduire ce phénomène et faire en sorte que l’intervention humaine lutte contre la disparition des insectes au lieu d’y participer. Réinviter la nature dans son jardin dans ce qu’elle a de plus primitif et naturel : 

  • en privilégiant la culture de plantes indigènes
  • en pratiquant le jardinage en permaculture, sans utilisation de pesticides
  • installer [ou laisser grandir] des haies luxuriantes 
  • ne pas tondre à rase et de façon excessive, laisser des zones en jachère 
  • faire pousser des plantes mellifères [agapanthe, arum, aster, bégonia, bourrache, capucine, coquelicot, coriandre, dahlia, fenouil, glaïeul, jacinthe, lavande, œillet, renoncule, sauge, souci, etc.] et des arbres fruitiers qui vont attirer les insectes pollinisateurs
  • installer des hôtels à insectes, laisser des souches et des morceaux d’écorces pour recréer un habitat hospitalier pour les pollinisateurs

©2021 Save The Green - Tous droits réservés

Scroll To Top