Now Reading
Comment réduire le gaspillage alimentaire chez soi ?

Comment réduire le gaspillage alimentaire chez soi ?

À l’heure où la protection de l’environnement et la gestion des déchets sont des sujets primordiaux, le gaspillage alimentaire est un fléau parmi tant d’autres. Comment faire pour adopter une consommation responsable et faire des économies ? En ces temps d’inflation, toutes les astuces anti- gaspillage alimentaire sont bonnes à prendre !

Gaspillage alimentaire : pourquoi c’est une plaie ? 

Quand on parle de gaspillage alimentaire, on se doute bien que personne ne s’amuse à jeter allégrement de la nourriture par les fenêtres, pour le plaisir. Pour autant, les chiffres sont effarants pour peu qu’on s’y intéresse ! Rien qu’en France, on parle de 10 millions de tonnes de nourriture chaque année. Sur ce nombre impressionnant, un cinquième environ est dû à la consommation des ménages. Abandonner la surconsommation alimentaire et adopter une consommation responsable sont donc des leviers qui peuvent véritablement faire changer les choses. 

Planifier pour réduire le gaspillage alimentaire

gaspillage alimentaire plannification

Pas besoin d’être la reine de l’organisation pour réduire le gaspillage alimentaire. Préparer des menus (à la semaine ou à la quinzaine pour les plus motivées) est une astuce imparable pour éviter la surconsommation alimentaire. Non seulement les repas seront variés, mais vous cuisinerez enfin les denrées stockées dans le congélateur ou le garde-manger. 

Une fois les menus établis, il n’y a plus qu’à concocter la liste des courses correspondante, sans céder aux achats inutiles. Vous savez, ce fameux pot de pesto qui vous fait de l’œil, mais qui finira abandonné au fond de votre frigo ? Ou encore ces biscuits à la cuillère qui attendront pendant des mois que vous preniez le temps de préparer une charlotte ? 

Dire non à la surconsommation alimentaire

La vie est pleine d’imprévus, et il suffit de pas grand-chose pour qu’un menu bien établi vacille. Une invitation à dîner à l’improviste, l’adolescent à l’appétit gargantuesque qui n’a pas déjeuné à la maison : savoir cuisiner les restes est un indispensable pour réduire le gaspillage alimentaire. 

Du pain rassis deviendra une merveilleuse fournée de pain perdu pour le goûter et des restes de riz cuit assemblés avec quelques épices feront des arancini savoureux ! Quant aux restes divers et variés, ils se transforment en salade variée, en quiche ou en gratin. Cuisiner les restes permet non seulement de réduire le gaspillage alimentaire, mais aussi de faire des économies. 

Résister à la tentation, l’astuce anti-gaspillage alimentaire

Outre les tentations auxquelles nous cédons sans réel projet culinaire derrière, les supermarchés débordent d’appels du pied. Adopter une consommation responsable, c’est également savoir détourner le regard devant les promotions « grande quantité » en tête de gondole. Lorsqu’elles sont réellement intéressantes (toujours vérifier le prix au kilo !), elles vont souvent à l’encontre d’une démarche anti gaspillage alimentaire. 

Aussi tentant que cela puisse paraître, allez-vous vraiment consommer ses 24 yaourts avant leur date de péremption ? Ne risquez-vous pas de vous lasser avant d’avoir préparé ces 5 kilos de pâtes ? 

See Also
bee wrap maison

Ces réductions sont un levier important de la surconsommation alimentaire, qui nous pousse à stocker encore et encore des aliments dont nous n’avons pas besoin. Le tout pour avoir l’impression de faire des économies. Qui au final n’en sont pas si les produits finissent à la poubelle faute d’avoir été consommés…

La conservation des aliments, le secret pour réduire le gaspillage alimentaire

gaspillage alimentaire conservation

La surconsommation alimentaire n’est pas la seule cause du gaspillage alimentaire ! Pour faire des économies et cuisiner les restes, encore faut-il en avoir ! Et une bonne conservation des aliments est la clé : 

  • Au frigo, utilisez des boîtes hermétiques, en rangeant devant ce qui doit être consommé en premier
  • Au congélateur, notez la date de congélation des aliments pour ne pas les conserver trop longtemps
  • Au garde-manger ou dans les placards, ne laissez pas de sachets ouverts dans lesquels les mites pourraient élire domicile (la farine, le sucre, les céréales, le riz, etc.) 
  • Protéger les fruits et les légumes pour éviter les invasions de moucherons et les pommes de terre germées

Installer un compost, le geste anti gaspillage alimentaire

Cuisiner les restes est une chose, mais que faire des assiettes non terminées et des épluchures de légumes ? Un compost ! Cette astuce anti gaspillage alimentaire permet en effet de réaliser un super engrais pour le potager ou les plantes vertes. Il n’y a même pas besoin d’avoir un jardin ! Un bac à compost fermé trouvera facilement sa place dans une cuisine ou sur un balcon. En s’y décomposant, les restes de nourriture et les déchets de cuisine ne dégagent pas d’odeur nauséabonde (contrairement à ce qu’on pourrait penser), à condition que le bac à compost soit fermé. 

©2021 Save The Green - Tous droits réservés

Scroll To Top