Home » Changer & agir » Précyclage : l’art de concevoir des produits prêts à être recyclés
21
Fév

Précyclage : l’art de concevoir des produits prêts à être recyclés

Le recyclage, tout le monde connaît. C’est un mot à la mode que l’on met à toutes les sauces en ce moment. Par contre, on parle beaucoup moins du précyclage, un nouveau (enfin, plutôt ancien mais remis au goût du jour) concept éco-responsable. Je l’ai découvert il y a quelques temps par hasard, alors que je feuilletais le dernier magazine d’H&M spécial écolo-chic.

Le précyclage, c’est l’art de concevoir un produit pour que ce dernier soit facile à réutiliser. Cela permet de réduire l’impact sur l’environnement, car on évite de mettre ce produit dans une poubelle spéciale pour le recycler ensuite. L’idée étant de réduire les déchets au maximum.

Maintenant que je connais ce terme, je vois des articles précyclés partout. Tenez par exemple le dentifrice en poudre Per-Blan que j’achète dans mon magasin bio. Il est présenté dans une boîte en plastique bleue et ronde assez solide. Une fois le dentifrice terminé, on peut facilement utiliser cette boîte pour y mettre des pastilles pour la gorge, des aiguilles, des épices, etc. Bref, cette récipient est tellement simple, de couleur neutre, petit, qu’on ne se voit pas la mettre à la poubelle. Dommage qu’il soit vendu dans un emballage en carton…

Il paraîtrait même que certaines marques de cosmétiques se creusent les méninges pour créer des emballages précyclés. Est-ce que les fabricants de la crème Nivea ont pensé à ce concept avant de concevoir leur célèbre boîte blanche et bleue ? Entre nous, ça m’étonnerait, mais je suis certaine que si ce mot éco-responsable devient à la mode, il y a beaucoup de marques qui risquent de se l’approprier pour faire du greenwashing !

En tout cas, pensé en amont ou pas par les marques, nous sommes nombreux à faire vivre ce concept de précyclage sans le savoir, par principe, ou parce que l’emballage d’un produit nous plaît tout simplement (je pense par exemple aux boîtes métalliques pour le thé en vrac). Personnellement, j’essaie toujours d’utiliser les emballages solides pour une autre utilisation. Mais je n’ai jamais acheté un produit en me disant « chouette, je vais pouvoir réutiliser l’emballage ». Si j’achète quelque chose, c’est avant tout par nécessité ou par envie. Maintenant que je connais ce terme et cette philosophie, je serai peut-être plus attentive quand j’hésiterai entre deux produits identiques, mais de marques différentes…

Et vous, vous réutilisez certains emballages de cosmétiques ou de produits ? Vous en faites quoi au juste ?

One Response to "Précyclage : l’art de concevoir des produits prêts à être recyclés"

Add Comment
  1. Delphine L.

    17 février 2014 at 20 h 58 min

    Ah si moi çà m’est déjà arrivé d’acheter un objet pas pour son emballage mais avec une version d’emballage que je ne prends pas d’habitude pour garder la boîte (le thé par exemple, que j’achète d’habitude en sachet papier, lorsqu’il y a une jolie boîte d’une contenance qui me convient pour le stockage d’aliments…)

    Répondre

Submit a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

cheap Jerseys wholesale nfl jerseys wholesale nfl jerseys cheap oakleys cheap jerseys Cheap Jerseys fake oakleys fake ray ban sunglasses cheap gucci replica cheap oakleys cheap ray ban sunglasses fake oakleys replica oakleys fake cheap ray bans fake oakleys cheap gucci replica fake cheap ray ban sunglasses wholesale jerseys shop cheap fake watch sale replica oakleys replica gucci red bottom shoes cheap jerseys cheap oakleys fake oakleys cheap replica oakleys cheap replica oakleys fake oakleys replica oakleys cheap oakleys wholesale cheap oakleys outlet