Home » Changer & agir » Il n’y a que les arbres qui ont des racines
26
Nov

Il n’y a que les arbres qui ont des racines

J’ai décidé d’arrêter de regarder les infos. D’arrêter de les lire et de les écouter aussi. Voir ces nouvelles anxiogènes (au sujet des attentats) qui passent en boucle sur les différents médias n’apportent rien d’autre que du stress. Que pouvons-nous faire à notre niveau ? Pas grand chose finalement, si ce n’est que de continuer à vivre. A vivre en pleine conscience.

C’est pareil pour tout le monde : pour ceux qui ont perdu un proche dans les attentats, pour ceux qui ont été simplement touchés, choqués, blessés : la vie continue…

J’ai déja échappé à la mort 3 fois.

La première fois, j’avais 13 ans. Je faisais de la plongée en piscine avec un groupe d’adultes. Nous passions toujours après un groupe, on nous mettait donc sur le dos des bouteilles d’oxygène à moitié vides. Ce jour là, nous étions huit personnes dans l’eau, assises en cercle autour du moniteur. Beaucoup trop par rapport à ce qu’autorise la loi. Nous étions au fond de la piscine quand je me suis rendue compte que mes bouteilles étaient vides, j’ai fait signe que je devais remonter pour respirer mais le moniteur ne m’a pas vue puisqu’il était dos à moi. J’ai donc amorcé ma remontée sans sa validation, avec mes bouteilles d’adultes deux fois trop lourdes pour moi. Cela m’a demandé un certain effort, j’ai alors perdu une de mes palmes. Ainsi, je n’ai plus eu assez de puissance pour remonter à la surface respirer, j’ai donc commencé à redescendre au fond de la piscine, j’ai vu les bulles remonter comme dans un mauvais film, l’air commençait à me manquer. J’ai bu la tasse mais heureusement, quelqu’un m’a remonté la tête hors de l’eau au dernier moment. Moi qui adorais nager, après cet épisode malheureux, je n’ai plus jamais voulu mettre le pied dans une piscine. Heureusement, peu de temps après, je rencontrai un moniteur de plongée qui m’a dit “ne reste jamais sur un échec”, il m’a poussée à retourner dans l’eau, avec des bouteilles de plongée. Depuis je n’ai plus aucune appréhension quand je dois nager ou plonger quelque part.

La deuxième fois que j’ai échappé à la mort, j’avais 19 ans, je conduisais la vieille Ami 8 de ma grand-mère sur une voie rapide, il faisait nuit et il pleuvait. J’ai soudain vu une voiture apparaitre devant mes phares avant, comme si un animal venait de me couper la route, je n’ai pas pu l’éviter, le choc fût violent. Les pompiers m’ont dit ce jour là que j’étais une miraculée de la route, c’est en effet grâce à l’imposante carrosserie de ma vielle voiture que j’en suis sortie indemme. Après cet accident, j’ai longtemps appréhendé la conduite de nuit. Même si le chauffard en question n’avait que le permis de tracteur et qu’il était dans un état de vieillesse trop avancé pour pouvoir conduire et calculer les distances entre les véhicules…

La troisième fois, j’étais à Istanbul. Je venais de rentrer de France (en avion). A l’aéroport, je prends un taxi pour rejoindre un ami chez lui dans le quartier de Galata. Juste avant d’arriver dans le quartier, mon taxi se trompe de rue et doit faire un grand tour pour reprendre la bonne sortie. Pendant ce laps de temps – quelques minutes à peine – une bombe explose devant une mosquée, dans le quartier de Galata, dans la rue même où je devais passer à pied avec ma valise…

Trees_colour

S’il y a bien une chose qu’on peut envier aux turcs, c’est leur capacité à rebondir face aux malheurs qui les touchent. Après les tremblements de terre, après les vagues d’attentats, j’ai toujours été admirative de les voir reconstruire dès le lendemain leurs maisons, de (re)sourire à la vie aussi rapidement, de nettoyer les dégâts des explosions et de reprendre leurs habitudes comme si de rien était. C’est l’illustration même de ce que Boris Cyrulnik appelle la résilience, l’art de naviguer dans les torrents.

Une des héroines du film “shooting dogs” dit, après avoir échappé au génocide rawndais “We are fortunate, All this time we have been given, we should use it well”, c’est à dire “Nous sommes chanceux. Nous devrions donner du sens à tout ce temps qu’il nous est donné”.

Que retenir des ces attentats ? Deux choses principales :

1 -Nos vies sont souvent semées d’épreuves. Gardons toujours à l’esprit que rien n’est figé, tout peut changer, tout peut évoluer, tout est possible si l’on s’en donne les moyens. Nous ne sommes pas des arbres, nous n’avons pas de racines profondément encrées dans le sol. Nous pouvons reprendre nos vie en main, aller de l’avant, même si cela prend du temps, même après avoir vécu un évènement tragique.

2 – Que la vie peut nous être enlevée à n’importe quel moment, sans préavis. Alors, si nous sommes en vie aujourd’hui, si nous sommes en bonne santé, souvenons-nous que la vie est un miracle, que nous pouvons tous faire de belles choses dans ce monde, pour nos proches, pour des inconnus, pour les générations futures. Sachons faire preuve de gratitude, n’hésitons pas à remercier nos proches ou de parfaits inconnus pour un sourire échangé, une accolade, quelques mots gentils. Arrêtons de nous plaindre pour les petits détails du quotidien. On devrait d’ailleurs célébrer Thanksgiving tous les jours car c’est prouvé scientifiquement : faire preuve de gratitude est excellent pour la santé et nous rend heureux…

Photo couverture @ Cathy Johnson, Artist’s Journal Workshop

24 Responses to "Il n’y a que les arbres qui ont des racines"

Add Comment
  1. laurence

    26 novembre 2015 at 14 h 07 min

    merci ,tout simplement….

    Répondre
  2. Alexandra

    26 novembre 2015 at 14 h 12 min

    Merci pour cet article, Marie-France. Tu as tellement raison….
    M’en vais préparer un gouter sympa pour mes enfants, moi ! Une bonne occasion de profiter de leur présence au lieu de se focaliser sur le timing, les devoirs, etc… Bonne journée !

    Répondre
    • Marie-France

      26 novembre 2015 at 20 h 44 min

      La cuisine c’est super pour développer sa créativité et décompresser 🙂

      Répondre
  3. Charlotte

    26 novembre 2015 at 14 h 16 min

    Merci pour ce très beau message. J’ai moi aussi coupé les infos, ça va beaucoup mieux depuis ! Prends soin de toi et des tiens !

    Répondre
    • Marie-France

      26 novembre 2015 at 20 h 44 min

      Merci de même Charlotte !

      Répondre
  4. Sophie

    26 novembre 2015 at 19 h 05 min

    Merci pour votre témoignage et votre message de gratitude. Aimons la vie, prenons soin de notre planète, aimons plus fort pour combattre les ténèbres.

    Répondre
    • Marie-France

      26 novembre 2015 at 20 h 45 min

      Oui c’est vrai Sophie, l’amour est une bonne réponse à cette morosité !

      Répondre
  5. Peggy

    26 novembre 2015 at 21 h 37 min

    Merci pour cet article positif.
    Je me rends compte à sa lecture que cet élan était en moi (alors que je me sens si abattue), puisque mon envie ces derniers jours a été surtout de prendre soin de ma famille, de dire à mes proches combien je les aime, de les câliner et les nourrir de bonnes choses, mais aussi de prendre le temps de bavarder avec les voisins…
    Et j’ai supprimé France Info de ma page d’accueil également !
    Plein de bonheur à toi

    Répondre
  6. Pingback: Articles - A voir | Pearltrees

  7. Armanoush

    4 décembre 2015 at 16 h 05 min

    Garder les médias alternatifs quand même peut-être?
    http://en.qantara.de/ est excellent sur l’islam et le Moyen-Orient.

    Répondre
  8. Laurine

    5 décembre 2015 at 10 h 35 min

    merci pour ce bel article 🙂

    Répondre
  9. Louise

    6 décembre 2015 at 14 h 49 min

    Je viens de tomber sur ton blog parce que je cherchais une critique du livre « EAT, chronique d’un fauve dans la jungle alimentaire » de Gilles Lartigot. J’ai lu quelques uns de tes articles et je peux déjà te dire que je les adore! Je pense comme toi concernant cet article. Il faut faire ce qui nous fait du bien, et profiter à fond de sa famille et de ses proches parce c’est ce qu’il y a de plus important dans la vie!
    Merci pour cet article et les autres que je vais m’empresser de lire, et je m’en vais de ce pas te suivre sur les réseaux sociaux!

    Bonne continuation,
    Louise

    Répondre
    • Marie-France

      14 décembre 2015 at 14 h 12 min

      Sois la bienvenue Louise !

      Répondre
  10. Sonia

    10 décembre 2015 at 13 h 53 min

    Merci pour cet article très juste.

    Répondre
  11. Géraldine

    10 décembre 2015 at 22 h 22 min

    Je découvre ton blog, j’y ai passé une bonne partie de ma soirée…et je vais y retourner très vite. Super tes articles, je me retrouve dans plusieurs d’entre eux! Merci!

    Répondre
    • Marie-France

      14 décembre 2015 at 14 h 09 min

      Sois la bienvenue Géraldine !

      Répondre
  12. laila

    27 décembre 2015 at 20 h 53 min

    merci pr cet article, on a souvent tendance à oublier…

    Répondre
  13. Aude

    28 décembre 2015 at 13 h 31 min

    Je ne viens pas assez souvent sur ton blog (principalement par manque de temps, souviens tu j’avais laissé un commentaire après avoir vu ton passage à la télé quand tu disais que les gens avaient bien 3h pour regarder la télé). (je me couche toujours tôt puisque je me lève encore beaucoup la nuit, j’ai 2h de transports par jour, et en plus je vais me mettre à passer un concours donc je vais devoir bosser !) Bref pas trop le temps de lire les blogs. Je le fais maintenant à la place de faire la sieste en même temps que mes filles (je risque peut être de le regrette d’ailleurs). J’aurai envie de lire, de méditer, de m’occuper de mon blog à moi…
    Tout ça pour te dire que je devrais venir plus souvent, c’est vraiment une source de bien être que de te lire !!!
    Merci beaucoup 🙂

    Répondre
  14. lulupan

    31 janvier 2016 at 15 h 10 min

    merci pour ce joli post ! j’ai moi-même arrêté d’écouter et de regarder les infos depuis plusieurs années. Et je m’en porte beaucoup mieux ! c’est suite à une discussion (à l’époque avec ma psy) qui m’a dit pourquoi vous regardez ou écoutez puisque que cela vous est nuisible et vous angoisse ! (l’angoisse venait que je me sentais impuissante et triste de ce que je pouvais entendre).
    Simple mais vrai !
    J’ai pas mal culpabilisé de ne pas être au courant de toutes ces infos mais finalement ça ne m’empêche pas de vivre et il y a toujours quelqu’un pour me raconter le dernier événement survenu! dommage qu’a la radio ou la TV on ne parle pas assez des événements positifs ; le monde s’en porterai beaucoup mieux ! 🙂

    Répondre
  15. Delphine L.

    16 février 2016 at 19 h 13 min

    Bonjour,
    J’ai ce réflexe de repli depuis plusieurs années déjà : la première fois c’est le jour où le résultat d’un match de foot est passé devant l’annonce d’un enlèvement d’enfant… et effectivement je vais mieux quand je n’ai pas toutes ces informations anxiogènes…
    MAIS… cela me pose également un cas de conscience : en effet, si l’on ne s’informe pas, si l’on ne sais pas ce qui ce passe, on ne se révolte plus, on n’a plus aucune chance d’essayer de changer les choses, d’un point de vue politique (au sens noble du terme, pas les gesticulations immondes et les luttes de pouvoirs individuels auxquelles on assiste depuis plusieurs dizaines d’années…) et social. Jamais la révolution, le front populaire, la résistance ou mai 68 n’auraient eu lieu si les gens s’étaient repliés sur eux-mêmes. Je répète, je comprends tout à fait cette attitude et m’y conforme moi-même souvent, mais dans votre article du 23/01/16 vous regrettez justement un manque de lien. Alors oui on peut se couper des médias et s’ouvrir à son environnement proche, mais penser que l’on peut vivre dans une petite communauté coupée du reste est illusoire à mon avis, et ne pas savoir ne permettra qu’aux puissants d’arriver à leurs fins sans rencontrer aucune résistance… « Après le pain, l’éducation est le premier besoin du peuple » a dit Danton, et l’éducation passe aussi par la connaissance de ce qui se passe dans le monde. Certes nous manquons de vrais médias aujourd’hui, mais abandonner n’est pas je pense la solution pour qu’un monde meilleur se fasse jour.

    Répondre
    • Marie-France

      19 février 2016 at 21 h 42 min

      Les gens (amis, collégues) finissent toujours par nous informer des choses principales… 😉

      Répondre
  16. Roselyne

    17 mars 2016 at 19 h 15 min

    Je viens d’avoir 50 ans et cela fait bien 30 ans que je suis une vraie sauvage, pas de télé, pas de radio, et pas de journaux et c’est vrai que lorsqu’il arrive quelque chose de grave il y a toujours quelqu’un pour me le dire. Lors de cet attentat je me suis connecté au web et en cherchant beaucoup car les journalistes ne savent pas raconter de façon claire et concise j’ai enfin trouvé un article qui relatait les faits. Mais nous vivons dans un monde qui nous submerge sous les informations et pour ma part je vis ça comme une agression. cet afflux d’information m’énerve énormément et la vie est déjà assez stressante sans rajouter. on ne voit jamais des gros titres heureux dans les médias ce n’est pas vendeur, en fait c’est la version moderne des jeux du cirque, et on aurait bien d’avantage de pensées positives!

    Répondre
  17. jenny

    6 juin 2016 at 11 h 14 min

    Aimons la vie, prenons soin de notre planète

    Répondre
  18. gwen

    30 janvier 2017 at 10 h 34 min

    Un grand merci pour ce beau témoignage 😉 carpe diem et peace and love in the world 😉
    Soyons heureux ! et revenons aux choses simples : apprécions ce qui nous entoure comme la nature, et çà commence avec l’air que l’on respire pendant qu’il est encore respirable …et ensuite écoutons, savourons .. on est en vie alors sourions ! demain est un autre jour …

    Répondre

Submit a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

cheap Jerseys wholesale nfl jerseys wholesale nfl jerseys cheap oakleys cheap jerseys Cheap Jerseys fake oakleys fake ray ban sunglasses cheap gucci replica cheap oakleys cheap ray ban sunglasses fake oakleys replica oakleys fake cheap ray bans fake oakleys cheap gucci replica fake cheap ray ban sunglasses wholesale jerseys shop cheap fake watch sale replica oakleys replica gucci red bottom shoes cheap jerseys cheap oakleys fake oakleys cheap replica oakleys cheap replica oakleys fake oakleys replica oakleys cheap oakleys wholesale cheap oakleys outlet